Des projets d'infrastructures verts, pas des oléoducs

Selon ces scientifiques, il en coûterait 120 milliards... (Photo d'archives)

Agrandir

Selon ces scientifiques, il en coûterait 120 milliards $ seulement pour construire les oléoducs qui ont déjà été approuvés et financer les projets d'exploitation de sables bitumineux qui alimenteraient ces nouvelles conduites. Ils estiment que le prix du baril de pétrole n'augmentera pas suffisamment dans un avenir prévisible pour justifier de telles dépenses.

Photo d'archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

À la veille de la conférence fédérale-provinciale des premiers ministres, jeudi, des scientifiques canadiens rappellent que les investissements dans des infrastructures du secteur des hydrocarbures, comme les oléoducs, n'ont pas beaucoup d'avenir.

Dans une lettre ouverte à tous les leaders politiques, les membres du regroupement de scientifiques «Dialogues pour un Canada vert» contestent l'idée d'investir des milliards de dollars dans de nouveaux oléoducs et autres projets pétroliers et gaziers.

Selon ces scientifiques, il en coûterait 120 milliards $ seulement pour construire les oléoducs qui ont déjà été approuvés et financer les projets d'exploitation de sables bitumineux qui alimenteraient ces nouvelles conduites. Ils estiment que le prix du baril de pétrole n'augmentera pas suffisamment dans un avenir prévisible pour justifier de telles dépenses.

Selon ces scientifiques, il vaudrait beaucoup mieux investir ces sommes colossales dans des sources d'énergie renouvelable.

«Dialogues pour un Canada vert» regroupe une soixantaine de scientifiques de tout le pays et de diverses disciplines, du génie aux sciences sociales, dont le biologiste Claude Villeneuve, de l'Université du Québec à Chicoutimi.

Le premier ministre Justin Trudeau a convoqué ses homologues des provinces et territoires à une conférence, jeudi à Vancouver, afin d'élaborer une stratégie nationale de lutte aux changements climatiques.

Les libéraux fédéraux tiennent aussi à remplir une promesse de campagne électorale qui prévoit un investissement massif dans les infrastructures afin de relancer l'économie canadienne. Le premier ministre Trudeau insiste par ailleurs souvent sur l'«économie verte».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer