Des réfugiés syriens aspergés de gaz poivré à Vancouver

Des migrants syriens qui ont franchi vendredi la... (AFP, Armend Nimani)

Agrandir

Des migrants syriens qui ont franchi vendredi la frontière avec la Serbie.

AFP, Armend Nimani

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Vancouver

La police de Vancouver enquête sur un incident survenu vendredi soir au cours duquel des réfugiés syriens récemment arrivés dans cette ville de Colombie-Britannique ont été aspergés de gaz poivré.

Un homme qui circulait en vélo a vaporisé le gaz poivré sur un groupe de réfugiés à l'extérieur d'un centre de l'Association musulmane du Canada, qui tenait une réception de bienvenue pour ces nouveaux arrivants au pays.

Selon la police, l'individu avait camouflé son visage avec un capuchon. Il aurait aspergé entre 15 et 30 personnes avant de prendre la fuite.

Les réfugiés n'ont pas été blessés gravement. Ils ont néanmoins été incommodés par des sensations de brûlure aux yeux et à la gorge.

Les enquêteurs affirment qu'il est trop tôt pour déterminer le motif de l'agression.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer