Les libéraux comptent doubler le nombre de familles réunifiées

La famille Kurdi a été réunie à l'aéroport... (La Presse Canadienne)

Agrandir

La famille Kurdi a été réunie à l'aéroport de Vancouver le 28 décembre.

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le gouvernement libéral est toujours déterminé à doubler le nombre de dossiers de réunifications des familles qu'il traitera annuellement.

Pourtant, sur le site internet du ministère de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, on lit en caractères gras que pour 2016, le gouvernement canadien acceptera un maximum de 5000 demandes de réunification familiale - pour des parents ou grands-parents âgés.

Justin Trudeau promettait en septembre dernier, pendant la campagne électorale, qu'un gouvernement libéral doublerait ce plafond, dans le cadre de vastes réformes des politiques d'immigration.

Le précédent gouvernement conservateur avait imposé une limite annuelle au programme de réunification des familles, jugé trop généreux.

Le nouveau gouvernement n'a pas expliqué pourquoi le site internet fait toujours état du plafond de 5000 dossiers mais dans un courriel, le ministre John McCallum soutient qu'il est toujours déterminé à doubler ce nombre.

Il consultera ses collègues du cabinet au début de l'année, a-t-il écrit.

«Nous sommes déterminés à réunifier des familles et nous avons l'intention de respecter l'engagement» de doubler le nombre annuel de dossiers acceptés, écrit le ministre.

Cette mesure fait d'ailleurs partie des «principaux engagements à réaliser au cours des 100 premiers jours» du gouvernement Trudeau, cités dans les notes internes préparées par les conseillers du premier ministre et obtenues par La Presse Canadienne en vertu de la Loi sur l'accès à l'information.

Contradiction

L'opposition conservatrice a eu tôt fait de dénoncer la contradiction entre la promesse libérale et le contenu du site internet du ministère. La députée de Calgary Michelle Rempel a écrit sur sa page Facebook: «En imposant une cible réaliste de 5000 demandes par année, notre gouvernement conservateur voulait demeurer prudent dans sa gestion. Trudeau a été complètement irresponsable en promettant plus que ce que son gouvernement est prêt à accomplir.»

Les changements libéraux aux niveaux d'immigration seront annoncés lorsque le ministère déposera son rapport annuel. Ce document devait être publié le 1er novembre mais la Chambre ne siégeait pas à ce moment-là, après les élections générales du 19 octobre. Le rapport annuel doit être déposé au cours des 30 premiers jours de la prochaine session parlementaire.

La Chambre a siégé quelques jours en décembre pour les affaires pressantes mais doit reprendre ses travaux le 25 janvier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer