Des milliers de migrants cherchent refuge en Autriche

Des milliers de migrants ont convergé vers l'Autriche,... (Antonio Bronic, Reuters)

Agrandir

Des milliers de migrants ont convergé vers l'Autriche, samedi, après avoir été bloqués à l'entrée des pays avoisinants qui n'étaient pas en mesure de les accueillir.

Antonio Bronic, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Vanessa Gera, Danica Kirka
Associated Press
BUDAPEST, Hongrie

Des milliers de migrants ont convergé vers l'Autriche, samedi, après avoir été bloqués à l'entrée des pays avoisinants qui n'étaient pas en mesure de les accueillir.

Les policiers autrichiens ont affirmé que quelque 6700 personnes étaient arrivées de la Hongrie. Les migrants sont pris dans un conflit de plusieurs jours entre les pays européens, dont certains ont fermé leurs frontières, bloqué des ponts et érigé des barrières au grand dam de leurs partenaires de l'Union européenne (UE).

D'autres migrants qui fuient la guerre et la pauvreté au Moyen-Orient et en l'Afrique sont attendus dans les prochains jours.

Les demandeurs d'asile, qui s'étaient dirigés vers la Croatie après avoir été chassés par des gaz lacrymogènes et des canons à eau à la frontière entre la Serbie et la Hongrie, ont dû retourner à leur point d'origine alors que les autorités croates ont déclaré qu'elles ne pouvaient pas les recevoir.

Les migrants ont donc été transportés par autobus de la Hongrie vers l'Autriche et de la Croatie vers l'Autriche.

La Hongrie a par ailleurs annoncé qu'elle avait mobilisé jusqu'à 500 réservistes pour renforcer la sécurité à ses frontières, où ont été installées des clôtures de barbelés.

Le ministre hongrois des Affaires étrangères a d'ailleurs critiqué vertement la Croatie qui aurait envoyé des migrants de l'autre côté de sa frontière, en Hongrie, «sans permission».

Peter Szijjarto a également reproché à la Croatie d'avoir violé les règles de l'Union européenne qui obligent les pays à enregistrer tous les demandeurs d'asile à leur arrivée.

Les pays membres de l'Union européenne ne se sont pas entendus sur une stratégie coordonnée pour gérer la crise des migrants et la Croatie - l'un des pays les plus pauvres de l'Europe - s'est retrouvée seule avec le problème. La Hongrie et la Slovénie voisine ont bloqué leurs frontières, redirigeant les migrants vers la Croatie.

Bien qu'elle soit compatissante avec la situation des migrants, la présidente croate Kolinda Grabar Kitarovic a demandé à l'UE de prendre ses responsabilités. Son pays de quelque 4,2 millions d'habitants a reçu depuis mercredi plus de 20 000 personnes depuis mercredi.

«Nous sommes submergés, les communautés locales sont submergées. Le nombre de réfugiés à certains endroits est beaucoup plus grand que le nombre de résidants locaux. Nous devons contrôler et freiner l'afflux. Nous devons obtenir des garanties de l'Union européenne sur les sort des gens qui sont déjà en Croatie et ceux qui veulent arriver en Croatie», a-t-elle déclaré à l'Associated Press.

Mme Kitarovic a ajouté que le pays prendrait des mesures pour accroître la sécurité à ses frontières. Alors que le pays peine à se relever des guerres des Balkans dans les années 1990, elle a souligné que les migrants risquaient de mettre le pied sur des mines datant du conflit.

«Je conseille à quiconque d'aller aux frontières officielles, mais nous devons prendre des mesures supplémentaires pour assurer la sécurité aux frontières pour éviter qu'il y ait des brèches dans les champs de maïs, les forêts ou toutes les autres zones qui ne sont pas contrôlées ou dégagées (des mines)», a-t-elle ajouté.

En Slovénie, plus de 1000 migrants sont parvenus à entrer au pays, mais des milliers attendent toujours au froid à la frontière d'Obrezje, sans eau ni nourriture.

Samedi, la garde côtière grecque a affirmé qu'elle n'avait pas pu sauver une fillette de cinq ans qui avait été repêchée dans les eaux de l'île de Lesbos. Le bateau sur lequel voyageait la petite fille a coulé et 14 autres personnes sont toujours portées disparues.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer