Le Mingle Room ferme ses portes

Le 26 juin dernier, Ashton Dickson, 25 ans,... (Patrick Woodbury, Le Droit)

Agrandir

Le 26 juin dernier, Ashton Dickson, 25 ans, a été tué par balle à l'extérieur du Mingle Room, non loin du centre-ville d'Ottawa.

Patrick Woodbury, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Mingle Room, un bar de la rue Rideau connu pour avoir été le théâtre d'actes violents, incluant un meurtre cet été, a fermé ses portes. Le propriétaire de l'immeuble a évincé l'établissement pour avoir contrevenu au règlement de zonage.

« C'est avec regret que nous annonçons qu'en raison de changements, Mingle Room ferme ses portes. Nous tenons à remercier notre clientèle régulière et occasionnelle pour leur loyauté au cours des quatre dernières années. Nous souhaitons que du succès au futur locataire de cet espace. Ce fut un plaisir de vous servir et d'être un chez-soi pour plusieurs d'entre vous », a écrit la direction du Mingle Room sur un message affiché sur la porte de l'établissement. 

Le conseiller municipal de Rideau-Vanier, Mathieu Fleury, a qualifié le bar « d'endroit problématique » sur Twitter, lundi, lorsqu'il a annoncé sur le média social que l'établissement n'était plus. 

Selon les autorités municipales, le bar ne respectait pas le zonage municipal. L'établissement avait un permis de restaurant, mais il opérait plutôt comme un débit de boisson, ouvrant ses portes à 19 h 00, a souligné M. Fleury en entrevue au Droit.

« Le propriétaire de l'immeuble, qui n'est pas l'opérateur du bar, était ouvert à réviser son approche. Il était prêt à considérer l'éviction parce que nous lui avons démontré que le règlement de zonage était enfreint. Le zonage permettait un restaurant, mais pas une boîte de nuit », a raconté le conseiller municipal.

Le bar, sis à l'angle de la rue Augusta, non loin du centre-ville, a été la scène d'un assassinat le 26 juin. Ashton Dickson, 25 ans, a été tué par balle à l'extérieur de l'établissement. Dickson était un ancien étudiant et joueur de football à l'Université Saint-François Xavier, en Nouvelle-Écosse.

Dans les jours qui ont précédé cette tragédie, un homme de 25 ans avait été blessé à l'arme blanche après une fusillade sur la rue Rideau, à quelques pas du bar. En septembre 2016, un homme avait été blessé par un projectile d'arme à feu dans le secteur. Plusieurs douilles avaient été trouvées au sol, forçant la police à établir un périmètre de sécurité devant l'immeuble abritant le Mingle Room.

Mathieu Fleury a indiqué que ça faisait six mois que la ville cherchait à trouver le meilleur moyen légal pour mettre un terme aux activités du Mingle Room. Plusieurs avenues étaient étudiées, dont la suspension ou le retrait du permis d'alcool par la Commission des alcools et des jeux de l'Ontario, de possibles dérogations en matière de Santé publique et d'autres infractions aux règlements municipaux. C'est finalement le manquement au règlement de zonage qui aura été l'avenue la plus solide pour la Ville d'Ottawa.

« C'est sûr qu'on aurait souhaité que ça ferme avant l'incident d'il y a trente jours, mais il y avait plusieurs approches en révision », a expliqué M. Fleury.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer