Dénoncer la gestion des matières résiduelles

Lise Boileau, une experte des questions de salubrité... (Simon Séguin-Bertrand, Le Droit)

Agrandir

Lise Boileau, une experte des questions de salubrité publique s'inquiète de la situation dans le Vieux-Hull.

Simon Séguin-Bertrand, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'activisme n'a pas d'âge. Parlez-en à Lise Boileau, une ex-médecin de carrière de 75 ans qui a oeuvré une bonne partie de sa vie dans des pays en voie de développement. Elle monte maintenant aux barricades afin de dénoncer le système de gestion des matières résiduelles à Gatineau, cause principale, selon elle, de l'étalement de « dépotoirs de quartier à ciel ouvert » aux quatre coins de la Ville.

Lise Boileau, une Montréalaise d'origine et détentrice de plusieurs diplômes universitaires en médecine tropicale, sciences cliniques, santé internationale et administration de la santé et épidémiologie, a emménagé dans un appartement du secteur Hull, l'hiver dernier, afin de se rapprocher de l'une de ses filles qui habite en Outaouais. 

À travers ses missions en Afrique, au Maroc et à Haïti, Mme Boileau a aussi habité en Abitibi, à Montréal, Laval et Sherbrooke avant de larguer les amarres vers Gatineau.

Aujourd'hui installée dans un appartement d'un immeuble à logements de la rue Vaudreuil, dans le Vieux-Hull, Mme Boileau déplore ce qu'elle considère comme étant la présence d'un « dépotoir à ciel ouvert » dans le stationnement de l'immeuble voisin situé au 88, rue Frontenac.

Les bacs verts dédiés à la dizaine de logements de l'immeuble en question débordent régulièrement si bien que de nombreux déchets jonchent la plupart du temps le sol, soutient l'ancienne travailleuse de terrain. Un seul bac bleu destiné au recyclage est présent pour les locataires qui finissent par utiliser celui-ci par défaut pour les matières résiduelles, faute d'espace dans les autres récipients surchargés.

Avec les chaleurs des dernières semaines, la putréfaction, les odeurs nauséabondes et les asticots blancs se sont mis de la partie. 

La dame confie avoir dû nettoyer l'endroit où les ordures de l'édifice voisin sont logées, à deux pas d'un stationnement. « J'ai été obligée de mettre mon masque et mes gants et d'aller nettoyer moi-même parce qu'il y avait des enfants et animaux qui côtoyaient l'endroit. C'est une question de santé publique », affirme-t-elle.

Au début juillet, la septuagénaire a écrit à la conseillère du district Hull-Wright, Denise Laferrière, pour lui exposer la situation. Cela faisait trois semaines, raconte-t-elle, que les éboueurs n'avaient pas cueilli les ordures à cette adresse puisque les bacs n'étaient pas au bord du chemin. Vendredi dernier, après l'envoi d'une lettre aux instances municipales, l'endroit a finalement été nettoyé. 

Dans une seconde missive qu'elle vient tout juste de faire parvenir au maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, ainsi qu'à la Direction de la Santé publique de l'Outaouais et à certains élus de la région, la citoyenne suggère notamment que la Ville de Gatineau révise à la hausse le nombre de bacs bleus et verts imposés pour les édifices à logements multiples comme celui du 88, rue Frontenac. Mme Boileau recommande également que la cueillette des déchets soit effectuée plus fréquemment l'été et que les bacs soient obligatoirement désinfectés par les propriétaires afin d'éviter que la situation se reproduise.

« Je trouve qu'il y a une gestion déficiente des ordures ici, dans l'ensemble. C'est mon opinion par rapport aux autres villes que j'ai habitées et par rapport à l'expertise que j'ai développée tout au long de ma carrière », souligne Mme Boileau qui dit avoir observé le phénomène à plusieurs endroits à Gatineau.

Celle-ci n'a pas l'intention de lâcher le morceau si rien n'est fait par les autorités, assure-t-elle. 

« Ils sont mieux d'agir parce que je vais piocher le dossier jusqu'à ce que ce soit réglé. Je vais continuer de me promener et prendre des photos », fait-elle savoir.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer