Base de plein air Air-Eau-Bois: rénovation et modernisation

La base de plein air Air-Eau-Bois est un... (Courtoisie)

Agrandir

La base de plein air Air-Eau-Bois est un employeur important dans la région de Bowman et Denholm avec 58 employés.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

Québec confirme une contribution financière non remboursable de 249 000 $ en vue de réaliser la troisième phase d'un projet de rénovation et modernisation des infrastructures de la base de plein air Air-Eau-Bois.

Le projet, dont la facture totale est évaluée à 1,2 million $, doit permettre de transformer la base en un centre de villégiature afin de mettre en valeur son potentiel récréotouristique et demeurer en activité toute l'année.

Stéphanie Vallée, ministre de la Justice et ministre responsable de l'Outaouais, a confirmé l'aide de Québec lundi, à Denholm, en compagnie du député de Papineau Alexandre Iracà. 

Établie depuis 45 ans, la base de plein air est un employeur important dans la région de Bowman et Denholm avec 58 employés. Son taux d'occupation est actuellement de 20 % plus élevé qu'à l'habitude, ce qui démontre sa grande popularité auprès des familles.

Les deux premières phases du projet ont permis des rénovations de l'auberge, de la cafétéria et l'amélioration du chemin d'accès. La phase 3, dont la facture s'élève à 707 960 $, doit permettre de rénover la section gîte, les dortoirs et les salles de bain, de même que la construction de quatre chalets.

«Le projet annoncé aujourd'hui a le potentiel de faire de la base un véritable centre de villégiature pour les adeptes de plein air. Notre gouvernement est donc très fier de s'associer à cette initiative d'envergure, a souligné la ministre Vallée. 

L'aide aura un effet levier puisque les autres partenaires attendaient cette nouvelle de Québec.» Parmi les autres partenaires, on compte les MRC Papineau et Vallée-de-la-Gatineau, des organismes économiques et Tourisme Outaouais.

Alexandre Iracà, député de Papineau, a tenu à rappeler que la multitude de services et d'activités extérieures qui y sont offerts donne une occasion aux jeunes de la région de vivre une expérience de plein air en groupe axée sur le respect de soi, des autres et de l'environnement. Président du conseil d'administration de la Base de plein air Air-Eau-Bois, Richard Lestage s'est dit reconnaissant de l'appui financier de Québec et a remercié toutes les parties prenantes ayant pris part à la réalisation de ce projet prometteur.

L'aide financière a été accordée en vertu du Programme d'immobilisation en entrepreneuriat collectif, du ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation. Doté d'une enveloppe totale de 20 millions $, ce programme d'aide s'inscrit dans le plan d'action en économie sociale pour soutenir des projets de construction, de rénovation ou d'acquisition de bâtiments. Lors du deuxième appel de projets en septembre 2016, 23 projets ont été retenus à l'échelle du Québec pour des investissements totalisant plus de 14 M $, dont 3 M $ de contributions gouvernementales.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer