Sears met la clé dans la porte

C'est plus ou moins une centaine d'emplois directs... (Patrick Woodbury, Le Droit)

Agrandir

C'est plus ou moins une centaine d'emplois directs et indirects qui pourraient être touchés, à Gatineau.

Patrick Woodbury, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le magasin Sears des Galeries de Hull et Sears décor d'Ottawa fermeront leurs portes. L'entreprise canadienne a annoncé, jeudi, que c'était la fin de plusieurs succursales du pays.

«La Société a annoncé la fermeture de 20 grands magasins, ainsi que de 15 Sears Décor, 10 magasins de liquidation et de 14 magasins d'électroménagers et de matelas Sears», explique la direction, par communiqué. La date de fermeture des magasins n'a pas encore été fixée.

L'entreprise parle aussi d'une «réduction planifiée» correspondante de sa main-d'oeuvre par l'élimination d'environ 2 900 postes dans l'ensemble de son réseau de vente au détail et à son siège social de Toronto.

C'est plus ou moins une centaine d'emplois directs et indirects qui pourraient être touchés, à Gatineau.

Dans l'Est ontarien, Sears annonce a la fermeture de son grand magasin de Brockville, du magasin de liquidation de Cornwall, et de son magasin Sears décor dans l'est d'Ottawa. Sears Canada a obtenu une ordonnance de la Cour supérieure de l'Ontario en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC).

«Cette ordonnance initiale prévoit la suspension des procédures en faveur du Groupe Sears Canada pendant une période initiale de 30 jours, qui est susceptible d'être prolongée par la suite si le tribunal le juge approprié», lit-on dans le communiqué de la direction, qui ajoute qu'elle «s'efforcera de terminer sa restructuration rapidement et espère se dégager de la protection offerte par la LACC dès que possible en 2017, pour être davantage en mesure de tirer profit des occasions qui se présentent sur le marché du commerce de détail canadien».

La direction de Sears Canada ne donnait pas d'entrevue, jeudi. Un porte-parole, Joel Shaffer, a répondu par courriel. Il a mentionné que les magasins affectés «tiendraient des ventes de liquidation au cours des prochaines semaines et des prochains mois.

Sears a précisé par écrit que les prestations de retraite versées aux bénéficiaires du régime de retraite de l'entreprise n'étaient pas affectées, et qu'elles allaient être versée «conformément aux modalités du régime».

En 2016, le centre commercial du secteur Hull amorçait une deuxième phase de revitalisation de ses installations, plus précisément avec la réfection de sa foire alimentaire.

Cominar, propriétaire des Galeries, veut faire de l'endroit un « espace lounge ».

À l'autre bout du complexe, le trou laissé par le départ annoncé de Sears sera bien visible. Il s'agit du plus grand magasin à se trouver aux Galeries de Hull.

Cominar investit 5 millions de dollars dans son plan de revitalisation.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer