Ottawa sous haute surveillance

Le maire d'Ottawa, Jim Watson, était flanqué du... (Étienne Ranger, Le Droit)

Agrandir

Le maire d'Ottawa, Jim Watson, était flanqué du chef de police d'Ottawa, Charles Bordeleau, et du directeur général des Services de protection et d'urgence de la Ville d'Ottawa, Anthony Di Monte, lors d'une conférence de presse sur les mesures de sécurité pour la fête du Canada.

Étienne Ranger, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'est sous haute surveillance que se dérouleront cette année les festivités de la fête du Canada sur la colline parlementaire à Ottawa.

« Ce sera l'une des plus importantes fins de semaine de la fête du Canada de l'histoire. Je peux vous dire qu'il y aura un déploiement policier plus grand que l'an dernier », a indiqué le chef de la police d'Ottawa, Charles Bordeleau, vendredi, lors d'un point de presse des autorités municipales sur les préparatifs en matière de sécurité. 

Les festivités entourant la fête du Canada sont particulières cette année puisqu'elles se déroulent durant le 150e anniversaire de la Confédération. Elles s'échelonneront sur trois jours. Du 30 juin au 2 juillet, pas moins de 39 événements spéciaux se dérouleront à travers la ville. 

Les autorités s'attendent à un demi-million de visiteurs au centre-ville le 1er juillet alors qu'il en passe normalement 350 000. 

Le chef Bordeleau a concédé que les récents attentats terroristes changent la donne au chapitre de la sécurité pour les événements majeurs. Toutefois, le maire d'Ottawa, Jim Watson, a tenu à préciser que la ville ne deviendra pas une forteresse.

« C'est important de créer un équilibre entre une forteresse et la liberté de visiter la colline parlementaire », a-t-il souligné.

Les autorités préparent leur plan de match depuis plus d'un an. Elles indiquent qu'il n'y a aucune menace spécifique contre la ville d'Ottawa, mais elles conviennent que nul n'est 100 % à l'abri « d'incidents ». 

« Nous travaillons constamment avec nos partenaires du secteur du renseignement pour évaluer et réévaluer notre plan en vertu des événements mondiaux. Nos plans pour tous les événements majeurs sont continuellement adaptés aux menaces que nous voyons à l'international. Ceci étant dit, le niveau de sécurité actuel du gouvernement fédéral est moyen. Nous voulons que les gens s'amusent à ces événements. Nous continuons de demander aux gens de rester vigilant, pas alarmés, et de signaler tout comportement louche », a expliqué le chef de police d'Ottawa.

Les autorités ottaviennes n'ont donné aucun détail spécifique sur les mesures de sécurité qui seront en place. Lors des célébrations du jour de l'An à Ottawa, des béliers mécaniques et des camions à vidange avaient été garés sur la rue Wellington pour empêcher tout camion fou de foncer sur la foule. Ce type de « fortification » pourrait à nouveau être érigé. Chose certaine, les personnes qui voudront assister aux spectacles devant le Parlement devront montrer patte blanche aux postes de contrôle.

« Je suis très confiant que nous aurons en place toutes les mesures nécessaires pour offrir à nos résidents et visiteurs une expérience plaisante et sécuritaire », a indiqué le maire Watson, tout en recommandant aux gens de se présenter sur les lieux tôt en raison des postes de contrôle à franchir.

La police d'Ottawa collabore avec la GRC, la police provinciale de l'Ontario, la police de Gatineau ainsi que les pompiers et ambulanciers dans la gestion des mesures de sécurité.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer