Ouverture du Village de l'inspiration: des découvertes dans 41 conteneurs

Le directeur général d'Ottawa 2017, Guy Laflamme explique l'idée...

Agrandir

Le directeur général d'Ottawa 2017, Guy Laflamme explique l'idée vient de l'Espace 400e créé à Québec.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ça y est, le Village de l'inspiration, l'une des activités phares des célébrations du 150e anniversaire de la Confédération, ouvre ses portes ce samedi sur le coup de midi. Ce grand espace public construit avec 41 conteneurs maritimes transformés en installations artistiques sera accessible jusqu'au 4 septembre, et ce, 24 heures sur 24.

Expositions, démonstrations et spectacles de toutes sortes mettant en vedette plusieurs provinces et territoires du pays seront présentés tous les jours de 12 h à 20 h (jusqu'à 22 h le soir de la fête du Canada) sur la rue York, entre la promenade Sussex et la rue Byward, à l'endroit même où l'on retrouve habituellement un stationnement municipal. Au total, une trentaine d'exposants seront sur place quotidiennement et on retrouve aussi une scène multifonctionnelle.

Dans cet espace dont l'aménagement a nécessité 28 jours de travail, les visiteurs pourront entre autres se délecter de mets culinaires provenant d'un océan à l'autre, se faire photographier dans une cabine photo vêtus de costumes et accessoires inspirés de thèmes canadiens, faire une visite guidée virtuelle des sites gérés par Parcs Canada ou encore creuser leurs méninges en imaginant la prochaine grande invention canadienne. 

Le directeur général d'Ottawa 2017, Guy Laflamme, rappelle que l'idée d'un tel concept lui est venue entre autres de la Vieille capitale, mais aussi du continent africain. 

« L'idée était d'avoir l'équivalent de l'Espace du 400e à Québec, ç'a été une inspiration dans toute la stratégie. Je voulais avoir un espace où les gens pouvaient se rassembler, qui serait un peu notre camp de base pour la saison estivale. Au même moment, j'avais eu une rencontre de l'Association internationale des présidents d'événements aux États-Unis et l'une de mes collègues de l'Afrique du Sud me parlait de ce qu'ils avaient fait avec Saphila Village, où en utilisant des conteneurs maritimes modifiés de façon artistique ils ont créé un lieu de programmation spectaculaire », affirme-t-il.

Le projet avait aussi une dimension sociale alors que grâce à un partenariat, cinq personnes qui bénéficient des services du refuge pour sans-abri La Mission d'Ottawa feront partie de l'équipe du Village de l'inspiration. Rémunérés, ils auront comme principale responsabilité de préparer le site tous les jours avant son ouverture, après avoir reçu une formation ces dernières semaines. En raison de cette implication, l'organisme a d'ailleurs récemment reçu un don anonyme de 10 000 $.

Même si 90 espaces de stationnement ont été rayés de la carte pour accueillir cet espace public, M. Laflamme soutient que les commerçants du marché By ont réservé un bel accueil à cette nouvelle attraction. 

« En juillet dernier, avant de faire l'annonce, on a rassemblé tous les commerçants et on leur a présenté le projet. La réaction a été dithyrambique, unanimement favorable. [...] Ce qu'on voit ici, c'est une tendance à travers le monde, même sur Time Square à New York on a décidé d'agrandir l'espace réservé aux piétons. On voulait amener encore plus de vie à Ottawa, l'avenir nous dira si c'était une bonne idée », dit-il, ne niant pas que certains sont inquiets de voir un recul de leurs chiffres d'affaires.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer