Pontiac se lance dans le nettoyage

Pas moins de 244 personnes recevaient toujours l'aide... (Patrick Woodbury, Archives Le Droit)

Agrandir

Pas moins de 244 personnes recevaient toujours l'aide de la Croix-Rouge, mercredi, à Pontiac.

Patrick Woodbury, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Crue historique en Outaouais
Crue historique en Outaouais

Tout sur la crue historique de 2017 »

La municipalité de Pontiac s'affaire à la gestion de l'après-inondation, alors que les eaux se retirent lentement des maisons, chalets et terrain riverains.

Le porte-parole de la municipalité, Dominic Labrie, indique que le ministère de la Sécurité publique mène des rencontres individuelles avec les familles touchées, jusqu'à ce jeudi.

Pas moins de 244 personnes recevaient toujours l'aide de la Croix-Rouge, mercredi, tandis que 43 familles ont été hébergées avec l'aide de l'organisme pendant la crise.

Quelque 90 militaires secondent les autorités municipales afin de ratisser, quartier par quartier, les secteurs inondés pour ramasser les sacs de sable, avec la permission des résidents. La municipalité « espère avoir l'armée » jusqu'à la fin de cette opération ramassage, dit M. Labrie.

Pontiac ne prévoit pas mener de grande opération nettoyage à court terme.

« On priorise le ramassage des sacs pendant que l'armée est ici, ainsi que le ménage des domiciles », affirme M. Labrie.

La municipalité a réparti des conteneurs dans dix secteurs pour jeter les débris. Une collecte spéciale des déchets domestiques aura lieu ce vendredi pour les 30 rues touchées par les inondations.

La Croix-Rouge ferme son bureau à Luskville ce dimanche, mais les ententes d'hébergement vont être renouvelées aux sept jours.

Trois postes de commandement sont fermés à Ottawa

Signe que les inondations se résorbent à Ottawa, la Ville a annoncé que ses trois postes de commandement installés dans les secteurs Britannia, Cumberland et Constance Bay depuis le début de la crise sont désormais fermés, tout comme les centres d'accueil et d'hébergement d'urgence des sinistrés.

Deux centres de soutien communautaire d'urgence sont toujours ouverts avec du personnel de la Ville d'Ottawa, de la Croix-Rouge et de l'Armée du Salut sur place. Celui du secteur Cumberland est en opération de midi à 20 h, tandis que celui dans le secteur Constance Bay est ouvert de 8 h à 20 h.

Par ailleurs, une collecte de déchets quotidienne se poursuivra pour les trois prochaines semaines, y compris les week-ends. Au total, 240 000 sacs de sable doivent être enlevés. Les citoyens sont invités à les déposer en bordure de rue.

Des travaux de réfection et de réparation sont aussi en cours sur les routes et ponceaux qui ont été affectés par les inondations, en plus de l'inspection de bâtiments et parcs si nécessaire.

Avec Daniel LeBlanc, Le Droit




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer