La 50 à deux voies entre La Gappe et Montcalm

L'autoroute 50 en direction ouest, entre La Gappe... (Patrick Woodbury, Archives Le Droit)

Agrandir

L'autoroute 50 en direction ouest, entre La Gappe et Montcalm, restera à deux voies tant et aussi longtemps que l'eau ne se sera pas retirée complètement.

Patrick Woodbury, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Crue historique en Outaouais
Crue historique en Outaouais

Tout sur la crue historique de 2017 »

Axe routier névralgique de l'Outaouais, l'autoroute 50 restera réduite à deux voies en direction ouest, entre La Gappe et Montcalm, jusqu'à ce que l'eau se soit complètement retirée.

Le direction régionale du ministère des Transports, Jacques Henry, a fait savoir que les mesures ayant permis la réouverture de ce tronçon d'importance, mardi matin, resteront en vigueur « tant que l'eau ne sera pas résorbée entièrement ». Des employés du ministère surveilleront l'état de la structure directement sur place aux heures de pointe, a assuré mardi M. Henry, en précisant qu'une dépanneuse sera aussi tout près afin d'intervenir rapidement en cas de panne ou d'accident. « On m'a confirmé qu'il y aurait des gens de l'armée au besoin », a-t-il ajouté.

Un remblai temporaire et des digues ont été installés, tandis que des travaux d'assèchement ont été réalisés. « La portion à deux voies est maintenant sécuritaire », mais le tout demeure fragile, entre autres parce que l'eau arrive non seulement de la surface, mais aussi du système d'égouts pluviaux. La limite de vitesse y restera donc à 50 km/h. L'apparition de nids-de-poule a d'ailleurs nécessité des travaux sur cette portion de l'autoroute au cours de la journée de mardi.

Le camionnage lourd est interdit jusqu'à nouvel ordre sur la 50 Ouest, à partir du boulevard de l'Aéroport. Comme la capacité de l'autoroute sera réduite, la circulation se fera encore en sens unique vers le secteur Hull, mercredi matin, sur les deux voies du pont Alonzo-Wright. Les autorités détermineront en cours de journée si le scénario inverse sera appliqué pour le retour à la maison vers le secteur Gatineau.

En direction est, l'autoroute demeure fermée pour une période indéterminée entre la rue Montcalm et l'autoroute 5.

Jacques Henry a invité les travailleurs - qui seront beaucoup plus nombreux sur les routes mercredi qu'en début de semaine - à envisager de prendre l'autobus, qui demeure gratuit. Le covoiturage et les modes de transport actifs sont aussi encouragés par le MTQ, tout comme le télétravail pour les employés qui le peuvent.

Cafouillage ?

Alors que La Presse révélait mardi qu'une succession d'erreurs aurait été à l'origine de la fermeture de l'autoroute, en fin de semaine, le premier ministre, Philippe Couillard, a défendu les interventions du MTQ, a rapporté le quotidien montréalais. 

Selon les informations évoquant un « cafouillage », le ministère aurait fait fi des conseils des ingénieurs des forces armées sur place, et l'ouvrage de rehaussement érigé pour maintenir le lien était insuffisant.

« Le mot cafouillage me semble exagéré, a réagi M. Couillard, lors d'un point de presse à Laval. D'ailleurs la 50 a rouvert (mardi) matin. L'idée c'était d'assurer la sécurité de la chaussée. S'il n'y avait pas eu la fermeture et que la chaussée avait défoncé, on nous poserait des questions inverses ce matin. »

Jacques Henry estime aussi que les équipes sont intervenues « quand même rapidement ». 

« La solution qu'on a mise en place, c'est une solution qui se fait par étapes, et ça prend un certain temps avant de la réaliser », a souligné le directeur régional du MTQ.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer