Le Foyer épargné... pour l'instant

Maniwaki est aussi aux prises avec de graves... (Courtoisie)

Agrandir

Maniwaki est aussi aux prises avec de graves inondations.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Crue historique en Outaouais
Crue historique en Outaouais

Tout sur la crue historique de 2017 »

Les efforts déployés par la communauté de Maniwaki pour protéger le Foyer Père-Guinard de la crue des eaux n'auront pas été vains.

Selon la directrice du soutien à l'autonomie des personnes du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO), Judith Daoust, le bâtiment est toujours épargné de toute infiltration d'eau.

« On va encore être évacués pour la semaine prochaine, ça semble être les faits pour l'instant. [...] Ce qui inquiète les autorités, c'est davantage les refoulements d'égout que le niveau de l'eau », explique Mme Daoust.

Le drain des toilettes du centre a été bouché pour bloquer un potentiel refoulement. 

Les équipes du CISSSO sont également à pied d'oeuvre pour assurer une qualité de services aux 66 résidents du Foyer Père-Guinard, évacués plus tôt cette semaine.

Judith Daoust indique que le CISSSO continue de travailler avec un plan à court terme dans l'espoir de pouvoir ramener tout le monde dans le Foyer d'ici 10 jours.

« On est en contact avec les familles pour voir, si on doit prévoir un plan B, quels seraient les désirs des familles. [...] On veut s'assurer que s'il faut aller plus loin dans un plan, que ce soit un plan le plus adapté possible aux besoins des usagers et des familles. »

Par ailleurs, la Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l'Outaouais a indiqué « qu'il est trop tôt pour prendre une décision concernant la tenue des cours à la Cité étudiante de la Haute-Gatineau pour lundi matin », considérant les précipitations prévues ce week-end. 

Une décision sera prise dimanche soir.

MRC des Collines-de-l'Outaouais: des effectifs additionnels

La police de la MRC des Collines-de-l'Outaouais a annoncé en fin de journée, vendredi, le déploiement d'effectifs additionnels dans les municipalités touchées par les inondations pour protéger les personnes et les biens des sinistrés. « Nous sommes en communications constantes et travaillons de concert avec les services des incendies, les différents départements des municipalités, les citoyens ainsi qu'avec d'autres partenaires afin de minimiser les impacts de la crue exceptionnelle des eaux », a précisé la direction du service de police.

Le territoire le plus touché dans la MRC demeure la municipalité de Pontiac. Une attention particulière est aussi portée dans certains secteurs de La Pêche et de L'Ange-Gardien.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer