Des grands feux exclusivement canadiens

Les Grands feux du Casino seront entièrement canadiens.... (Étienne Ranger, Archives Le Droit)

Agrandir

Les Grands feux du Casino seront entièrement canadiens.

Étienne Ranger, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Année anniversaire oblige, les Grands feux du Casino du Lac-Leamy se vêtiront de couleurs exclusivement canadiennes, du 5 au 19 août. La compétition traditionnellement internationale redeviendra nationale le temps d'un été en conviant des firmes pyrotechniques de quatre provinces différentes.

« Notre pays, notre culture, notre musique et notre histoire », thème imposé pour la création de chaque feu d'artifice, célébrera en plein ciel le 150e anniversaire de la Confédération sur les berges de la rivière des Outaouais.

Le site officiel retrouve son emplacement de choix au Musée canadien de l'histoire avec vue imprenable sur le parlement, à mi-chemin entre les Mosaïcultures au parc Jacques-Cartier et le chapiteau du Cirque du Soleil à l'angle du pont Portage et de la rue Laurier. Un feu d'artifice d'activités qui attend 5 millions de visiteurs en Outaouais, soit un million de plus qu'en 2016. La présidente de Tourisme Outaouais, Manuela Teixeira, s'attend à ce que la région batte des records d'affluence touristique. 

« Quand nous avons débuté en 1996, les premières années ont connu un démarrage difficile, a rappelé le président Claude Hamelin. Nous avons réalisé l'impossible en déménageant les feux vers le plus beau site au Canada. Chaque année, les artificiers étrangers n'en reviennent pas. »

Le public, toujours nombreux, le sera d'autant plus cette année. La compétition se tiendra en même temps que les représentations du Cirque du Soleil (3-27 août), pour lesquelles M. Hamelin, également directeur de Destination Gatineau et de Place des festivals, a négocié la venue. Quelques ajustements devront être apportés pour faciliter la coordination des deux événements. Ainsi, les jours de feux d'artifice, les représentations de Volta seront décalées. Elles débuteront et finiront plus tôt afin de permettre aux spectateurs d'assister à la compétition pyrotechnique. 

« Nous avons des préoccupations au vu du nombre de personnes attendues, mais la STO nous dit que tout devrait bien se passer. On s'en remet aux experts et on leur fait confiance », partage M. Hamelin.   

Dans le cadre du programme Gatineau 150, la Ville a octroyé une aide de 35 000 $ aux Grands feux. Elle servira notamment à bonifier les animations familiales entourant l'événement et à inviter des artistes de rue canadiens à s'y produire. Autre nouveauté : un partenariat transforme le Musée Bytown en site officiel.

L'Ontario ouvrira la compétition le 5 août avec le spectacle Made in Canada, signé de la firme Garden City Display Fireworks, lauréate du prix Zeus aux Grands feux en 2014. Le Manitoba prendra le relais le 9 août en présentant The spirit of the nation, avant la production québécoise En histoire, le Canada le 12 août et celle de l'Alberta, Canada voices, le 16 août. Comme d'accoutumée, le spectacle de clôture a été confié à l'entreprise pyrotechnique organisatrice de l'événement, Royal Pyrotechnie. Intitulé Capteur de rêves, le feu d'artifice final promet une fête au firmament.  

POUR Y ALLER

Quand ? Du 5 au 19 août.

Où ? Musée canadien de l'histoire et autres sites

Renseignements ? http://www.feux.qc.ca




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer