Des rues inondées à Ottawa

La rivière Rideau est sortie de son lit,... (Patrick Woodbury, Le Droit)

Agrandir

La rivière Rideau est sortie de son lit, sur l'avenue Belmont, dans le sud d'Ottawa.

Patrick Woodbury, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La rivière Rideau est une fois de plus sortie de son lit pour aller envahir l'avenue Belmont, dans le sud d'Ottawa.

Les résidents du secteur sont toutefois habitués à ce phénomène, qui se produit souvent lorsque les crues printanières sont combinées à de fortes précipitations de pluie. Des sacs de sables ont été installés et distribués aux résidents touchés afin de tenter de contenir l'eau.

Selon la Ville d'Ottawa, il s'agit de la seule artère de la capitale qui connaît actuellement des inondations.

Gestionnaire des services routiers à la Ville, Bryden Denyes précise toutefois que divers parcs et sentiers sont également inondés.

Selon M. Denyes, le niveau de l'eau de la rivière Rideau devait continuer à augmenter légèrement vendredi, avant de redescendre.

Est ontarien

Dans l'Est ontarien, les Comtés unis de Prescott... (Martin Brunette, Le Droit) - image 3.0

Agrandir

Dans l'Est ontarien, les Comtés unis de Prescott et Russell ont annoncé vendredi la fermeture temporaire du chemin de comté 9, à la hauteur du pont Séguin, et du chemin de comté 15, au nord du village de Fournier, entre les chemins de conté 10 et 17, en raison d'«inondations soudaines».

Martin Brunette, Le Droit

Dans l'Est ontarien, les Comtés unis de Prescott et Russell ont annoncé vendredi la fermeture temporaire du chemin de comté 9, à la hauteur du pont Séguin, et du chemin de comté 15, au nord du village de Fournier, entre les chemins de conté 10 et 17, en raison d'«inondations soudaines». 

«En raison de la grande quantité d'eau» dans ces secteurs, les autorités ne sont pas en mesure de dire à quel moment ces chemins pourront être rouverts.

La Commission de planification de la régularisation de la rivière des Outaouais a pour sa part indiqué, vendredi après-midi, qu'«en raison des quantités de pluies reçues, les apports continueront de s'accroître dans les deux prochains jours, avec une hausse graduelle des débits et niveaux».

L'organisme s'attend donc à «des inondations mineures de certaines terres basses dans la région de Gatineau-Ottawa, et ce jusqu'à l'embouchure près de Montréal», avant que les niveaux ne se stabilisent au début de la semaine prochaine.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer