Neige, accrochages et carambolages

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La côte-est américaine et l'Est canadien ont été durement frappés mardi par une tempête hivernale. Des milliers de vols ont été retardés ou annulés au Canada et aux États-Unis, mardi, et des carambolages monstres ont eu lieu en Ontario et au Québec en raison de la chaussée glissante et de la visibilité nulle par endroits. Les conditions routières seront encore difficiles dans plusieurs régions, mercredi, en raison des accumulations de neige et de la poudrerie.

L'autoroute 401 dans le secteur des Mille-Iles, en Ontario, a été fermée dans les deux directions vers 14 h mardi à la suite de carambolages impliquant une trentaine de camions-remorques et voitures. On dénombre des blessés et le conducteur d'un camion est décédé. 

Une substance toxique hautement corrosive, soit de l'acide fluorhydrique, selon les pompiers du canton de Leeds, s'est déversée d'un camion. Sept pompiers, trois policiers, trois ambulanciers  et 17 civils ont été transportés à l'hôpital pour un processus de décontamination. 

L'hôpital général de Kingston, situé à l'ouest des accidents, a d'ailleurs décrété un code orange pour une catastrophe extérieure.

Le Service des incendies d'Ottawa a dépêché sur place une équipe spécialisée dans les matières dangereuses. 

Au Québec, trois personnes ont été gravement blessées dans deux carambolages impliquant automobiles et poids lourds à quelques kilomètres l'un de l'autre sur l'autoroute 20 dans le secteur de Saint-Zotique, en Montérégie. 

Des camions et leur cargaison ont même pris feu lors de la première série de dérapages. Un des camionneurs serait resté incarcéré et se trouverait dans un état critique, selon la Sûreté du Québec. L'autoroute a été fermée à la circulation dans le secteur.

L'autoroute 10 a aussi été le théâtre d'un carambolage impliquant plus de 40 véhicules vers 15 h 40. Des personnes ont été transportées à l'hôpital, mais il n'y aurait eu aucun blessé grave. Deux femmes enceintes figuraient parmi les accidentés. 

Région d'Ottawa

En Outaouais, la police de Gatineau a rapporté des accrochages et des sorties de routes, mais sans blessés graves.

Selon Environnement Canada, de la neige et de la poudrerie sont à prévoir jusqu'à mercredi dans la région de la capitale fédérale. On anticipe des accumulations totales variant entre 10 et 20 cm de neige. Les températures ne devraient pas être trop froides, mercredi, avec un maximum de -7 degrés Celcius. Le mercure doit toutefois chuter de façon importante mercredi soir avec un minimum prévu de -13 degrés Celsius.

L'agence fédérale prévient toutefois que la prudence sera de mise durant la tempête puisque des vents forts souffleront sur la région. Avec la poudrerie, les conditions routières devraient être plutôt dangereuses. On recommande aux automobilistes d'adapter leurs déplacements en conséquence.

À l'aéroport international d'Ottawa, plusieurs vols en direction ou en provenance du nord-est du continent ont été annulés, mardi. Il est recommandé de vérifier avec votre transporteur ou l'aéroport pour connaître le statut des départs et des arrivées pour mercredi.

Ailleurs au Québec et en Ontario

La tempête pourrait s'avérer la plus importante de l'hiver au Québec, selon Environnement Canada. Les accumulations de neige atteindront de 20 à 40 centimètres en général, sauf jusqu'à 60 centimètres par endroits en Estrie, en Beauce, à Québec, dans Charlevoix et sur la pointe de la Gaspésie.

La tempête avait déjà laissé dans son sillage une vingtaine de centimètres de neige sur le sud de l'Ontario, mardi en fin d'après-midi. Les régions de Hamilton, Burlington et du Niagara ont été les plus durement touchées. Plusieurs institutions universitaires et collégiales ont été fermées pour la journée, tout comme certaines écoles et garderies.

La tempête qui a déferlé sur le Québec et l'Ontario est l'amalgame de deux dépressions qui ont traversé le nord des États-Unis.

Aux États-Unis

La puissante tempête hivernale a en outre matraqué le nord-est des États-Unis et la région Mid-Atlantic, mardi.

Au total, plus de 6100 vols vers ou au départ des États-Unis ont été annulés, et plus de 8700 entre lundi et mercredi, selon le site FlightAware qui recense retards et annulations.

Les responsables ont multiplié les avertissements demandant aux résidants de ne pas prendre la route. Les autorités météorologiques américaines ont lancé des avertissements de blizzard pour la Pennsylvanie, le New Jersey, New York, le Connecticut, le Rhode Island, le Massachusetts, le New Hampshire, le Maine et le Vermont. 

La région métropolitaine de New York devrait recevoir tout au plus une dizaine de centimètres de neige, soit nettement moins que la cinquantaine qui était tout d'abord attendue. 

Le gouverneur Andrew Cuomo a proclamé un état d'urgence pour les 62 comtés de l'État et les cinq quartiers de la métropole, et il a demandé aux fonctionnaires non essentiels de rester chez eux. Des centaines de conseils scolaires entre Buffalo et New York ont annulé les cours pour la journée.

À Philadelphie, les responsables ont prévenu que la tempête est potentiellement « mortelle » et demandé aux gens de se mettre à l'abri là où ils sont. Des avertissements d'inondations côtières ont été lancés du Massachusetts jusqu'au Delaware.

Environ 180 000 personnes ont été privées d'électricité de la Virginie jusqu'au New Jersey. 

Avec Charles-Antoine Gagnon,

La Presse canadienne,

La Tribune et Associated Press

Facebook Jean Patrice Fournier




À lire aussi

  • Une fin de journée infernale

    Sherbrooke

    Une fin de journée infernale

    Ce n'est pas un, mais deux carambolages successifs qui ont marqué cette journée de tempête sur l'autoroute 10. »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer