La neige fond, les sentiers légèrement affectés

La région a reçu quelques millimètres de pluie... (Martin Roy, Le Droit)

Agrandir

La région a reçu quelques millimètres de pluie vendredi.

Martin Roy, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Le temps doux des derniers jours a eu un impact significatif sur les accumulations de neige dans la région d'Ottawa-Gatineau.

« On était à peu près à 50 % au-dessus des normales [de neige au sol], et là, on est environ à 30 % sous les normales », indique la météorologue d'Environnement Canada, Marie-Ève Giguère. 

Dans le parc de la Gatineau, les conditions des sentiers sont légèrement affectées par la pluie et le réchauffement.

« On a surtout des conditions printanières, avec des sentiers qui sont durs, glacés et même mouillés par endroit. Malgré ces éléments, on a pu maintenir 97 % du réseau ouvert, donc c'est assez positif », soutient la porte-parole de la Commission de la capitale nationale, Jasmine Leduc.

Les stations de ski ne souffrent pas trop du redoux, grâce à la production artificielle de neige. 

« [Elle] fond plus lentement que la neige naturelle, donc nous sommes en mesure de travailler avec les températures, affirme la porte-parole de la station Camp Fortune, Erin Boucher. Les conditions de neige actuelles sont plutôt printanières, mais c'est toujours agréable de skier sur ça. »

Selon Environnement Canada, la présente oscillation météorologique est particulièrement longue, cette année. « Depuis le 18 février, les températures ont été au-dessus de zéro degré vraiment souvent. C'est normal qu'on ait des hauts et des bas, mais cette fois, ça a duré vraiment longtemps, et c'est ce qui est anormal », explique Mme Giguère.

La région d'Ottawa-Gatineau aura atteint un record de température pour un 23 février, jeudi, avec 11,7 degrés Celsius. Le record précédent de 10,8 degrés datait de 1984.

La masse d'air chaud devrait terminer sa course samedi, avec environ dix degrés Celsius. Cela entraînera dès l'après-midi des précipitations et des orages, avant de laisser place à une température habituelle, sous le point de congélation, pour les prochaines semaines.

Elizabeth Séguin, collaboration spéciale




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer