L'Outaouais gagne des habitants d'ailleurs au Québec

La migration entre les différentes régions du Québec a profité à l'Outaouais... (Simon Séguin-Bertrand, Le Droit)

Agrandir

Simon Séguin-Bertrand, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La migration entre les différentes régions du Québec a profité à l'Outaouais l'an dernier, alors qu'un gain net de plus d'un millier de nouveaux résidents en provenance d'ailleurs en province a été enregistré.

Selon les données 2015-2016 publiées cette semaine par l'Institut de la statistique du Québec (ISQ), l'Outaouais s'en tire beaucoup mieux qu'au cours des quatre années précédentes, alors qu'« un creux notable » avait été observé.

« Le solde migratoire interrégional de l'Outaouais fait un bond important, passant d'un gain de 580 personnes en 2014-2015, à 1011 personnes en 2015-2016, précise le bulletin Coup d'oeil sociodémographique de l'ISQ. Ce dernier résultat est comparable à celui enregistré en 2010-2011, avant que les gains chutent à environ 200 personnes en 2011-2012 et 2012-2013. »

Ce solde positif pour l'Outaouais est en partie causé par une légère baisse du nombre de résidents de la région ayant déménagé ailleurs au Québec, mais est davantage attribuable à une hausse des personnes partant d'une autre région pour s'établir en Outaouais.

« La majeure partie de l'amélioration de la dernière année provient de l'accroissement des gains face à Montréal et à la Montérégie, deux régions qui contribuaient déjà le plus au solde positif de l'Outaouais au cours des dernières années », souligne l'ISQ.

Les données par groupe d'âge montrent que l'Outaouais est « surtout gagnante au chapitre des migrations familiales ».

L'analyse de la migration entre les différentes municipalités régionales de comté démontre par ailleurs qu'il n'y a que le territoire de la Vallée-de-la-Gatineau qui a enregistré un solde négatif (-0,14 %) en 2015-2016. Le taux le plus élevé a été observé dans la MRC de Papineau, avec un accroissement net de 0,7 %.

En chiffres absolus, la migration entre les régions du Québec a permis à la ville de Gatineau de réaliser un gain net de 611 habitants. 

Cette donnée s'établit à 251 personnes pour les Collines de l'Outaouais, à 162 personnes pour Papineau, et à 18 personnes pour le Pontiac, tandis que le solde négatif de la Vallée-de-la-Gatineau représente une perte nette de 30 habitants.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer