Hausse de taxes de 2% à Casselman

Les élus de Casselman ont adopté à l'unanimité... (Martin Brunette, Le Droit)

Agrandir

Les élus de Casselman ont adopté à l'unanimité le budget, mardi.

Martin Brunette, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le compte de taxes des contribuables de Casselman augmentera de 2 % cette année.

« Deux pour cent, c'est suffisant selon moi. C'est le minimum que ça prend pour offrir les services. On espère ne jamais dépasser ce pourcentage », a souligné le maire de Casselman, Conrad Lamadeleine. 

Le conseil municipal a adopté, mardi, le budget 2017 qui prévoit des dépenses totales d'un peu plus de 5 millions $ ce qui représente une augmentation de plus de 480 000 $ par rapport à l'an dernier. 

« On a dû le passer vraiment au peigne fin avant de l'adopter. Il devait être satisfaisant pour tous les membres du conseil », a affirmé M. Lamadeleine, expliquant ainsi les retards dans l'adoption du budget initialement prévu le 10 janvier. 

Pour une résidence dont l'évaluation moyenne est de 275 000 $, la part de la taxe municipale augmentera d'environ 32 $. 

Parmi les impacts négatifs sur le budget, il y a notamment l'absence d'une subvention de 181 600 issue des Comtés unis de Prescott-Russell provenant du projet écoLarose qui fut abandonné. 

À cela s'ajoute une baisse de 41 000 $ en subvention du Fonds de partenariat avec les municipalités de l'Ontario. 

Au total, les pressions financières sur le budget se chiffrent à 338 000 $. 

Immobilisations

Cette année, la municipalité accordera un montant de 904 000 $ à son budget de dépense en immobilisations.  

« Il y aura des investissements à la Bibliothèque publique de Casselman pour l'achat d'équipement et autres. Pour moi c'était un ajout important », a affirmé M. Lamadeleine. De fait, le budget de la bibliothèque s'élève à 191 000 $.

Un montant de 100 000 $ est prévu pour la rénovation de la nouvelle salle du conseil municipal qui sera bientôt déménagé dans l'ancien Centre d'éducation et de formation de l'Est ontarien.

Les lumières de rue de la municipalité seront prochainement remplacées par des lumières DEL, et ce, au coût de 140 000 $. Ce montant proviendra de la taxe sur l'essence. 

Un montant de 165 000 $ sera consacré au repavage des rues Maria, Martin, Mercier, Fillion, Francess et Sarah. 

Enfin, grâce à un octroi de 93 500 $ de FedDev, la municipalité aménagera une patinoire extérieure.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer