Grève terminée au CSDCEO

Les employés de soutien du CSDCEO retournent au... (Martin Brunette, Le Droit)

Agrandir

Les employés de soutien du CSDCEO retournent au travail mardi.

Martin Brunette, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les quelque 250 employés de soutien du Conseil scolaire de district catholique de l'Est ontarien (CSDCEO) retourneront au travail, mardi matin, après une grève qui aura duré sept jours.

Les membres de la section locale 4155 du Syndicat canadien de la fonction publique ont voté en faveur à 95 % pour l'entente de principe locale avec leur employeur lundi soir. Les membres étaient sans contrat de travail depuis novembre 2015. Le CSDCEO, qui dessert environ une trentaine d'écoles francophones, était le seul conseil scolaire en Ontario qui n'avait pas de convention collective avec ses employés de soutien.

« Nous sommes heureux de pouvoir reprendre les emplois que nous aimons, de garder les écoles propres et sécuritaires, et un fonctionnement normal pour les étudiants », a déclaré Raymond Giroux, président de la section locale 4155 du SCFP. « Nous retournons au travail après avoir atteint ce qu'il fallait avec la grève : nous avons maintenant un accord juste et équitable. »

Le SCFP revendiquait de meilleures conditions de travail, notamment  en ce qui a trait à la dotation et à la supplantation du personnel. 

De son côté, le conseil scolaire avait réagi plus tôt dans la journée de lundi par voie de communiqué suite à la conclusion d'une entente de principe avec le syndicat survenu samedi. 

« Nous sommes satisfaits d'avoir une entente juste et équitable pour les deux parties. Lors des multiples rencontres de négociations, nous avons toujours négocié de bonne foi. Notre priorité a toujours été la sécurité, la santé et le bien-être des élèves et des membres du personnel », mentionne François Turpin, directeur de l'éducation et secrétaire du CSDCEO.

Le SCFP regroupe les préposés et préposées à l'entretien (service de conciergerie), les secrétaires, les techniciens et techniciennes informatiques, les bibliotechniciens et bibliotechniciennes, les  surveillants et surveillantes (au palier secondaire).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer