La patinoire du canal Rideau ouverte

La 47e saison de patinage sur le canal... (Martin Roy, Archives Le Droit)

Agrandir

La 47e saison de patinage sur le canal Rideau a commencé samedi.

Martin Roy, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les amateurs de plein air et surtout les amoureux du patinage sur le canal Rideau ne se sont pas fait prier samedi matin, malgré le grand froid, pour enfiler leurs patins et se lancer sur la glace en cette première journée d'ouverture de la patinoire.

Les familles et des enfants donnant leurs premiers coups de patin étaient déjà nombreux en milieu de matinée. 

Melissa Creede et sa famille habitent à proximité du canal. Ils étaient parmi les premiers sur la glace. 

« Nous patinons en famille. Je patine pour me rendre au bureau, à des réunions, pour aller faire l'épicerie. J'essaie de me rendre à mes destinations en patin autant que possible durant la saison de patinage », a raconté Mme Creede.

« Ça me rend heureuse. C'est la meilleure manière pour faire des trajets », a continué cette passionnée du patinage sur le canal Rideau.

Il fallait s'habiller chaudement samedi puisque le mercure indiquait -17 °C à 10 h, alors que la température ressentie était de -20 °C.

Dustin York et sa famille ont eux aussi chaussé leurs patins pour profiter du plein air au beau milieu d'Ottawa.

« C'est fantastique d'être ici aujourd'hui, a résumé le père de famille originaire de Kingston. Nous attendions cette journée ».

« Si vous êtes à Ottawa en hiver, patiner sur le canal est comme une obligation. Bien sûr, vous voulez emmener tout le monde. Je venais ici quand j'étais enfant, et je veux transmettre cette passion à mes enfants », a continué M. York, qui vit à Ottawa depuis trois ans.

Cette 47e saison de patinage sur le canal Rideau a été officiellement lancée lors d'une cérémonie réunissant des membres de la Commission de la capitale nationale (CCN) et la ministre fédérale de l'Environnement et du Changement climatique, et députée d'Ottawa-Centre, Catherine McKenna.

« Pour les amateurs de sports d'hiver, le patinage sur le canal Rideau est quelque chose d'incomparable. Il y a indéniablement quelque chose de magique au sujet de la patinoire du canal Rideau. C'est unique, c'est emblématique et, encore mieux, c'est canadien », a indiqué la ministre McKenna.

La section entre le Centre national des arts et l'avenue Bronson, d'une longueur de 4,8 km, a été ouverte aux patineurs au cours de la fin de semaine puisqu'il y avait l'épaisseur requise de glace pour lancer les activités.

Bruce Devine, gestionnaire principal pour la CCN, a indiqué que les responsables de la patinoire suivent la météo de très près, et ajustent les opérations d'entretien et d'ouverture de la patinoire en conséquence.

« Ce qu'on tente de faire est de protéger l'intégrité de la surface de la glace. L'épaisseur est excellente. Si on perdait quelques centimètres, ce ne serait pas la fin du monde. C'est la qualité de la glace pour le patinage qui est importante et qu'on tente de préserver afin de s'assurer qu'elle ne se détériore pas trop vite. Des fois on ferme pour la protéger. Si ça devient trop mou, on ferme, évidemment, et ensuite on travaille la nuit pour essayer de rouvrir le plus rapidement possible », a expliqué M. Devine.

La patinoire du canal Rideau doit accueillir plusieurs événements en cette année du 150e anniversaire de la Confédération, dont le premier Festival de bateaux-dragons sur glace en Amérique du Nord qui aura lieu les 17 et 18 février.

Le premier dirigeant de la CCN, Mark Kristmanson, a appelé la population à profiter du patinage sur le canal cet hiver, tout en demeurant prudent.

« Nous sommes très heureux d'ouvrir la patinoire aujourd'hui (samedi). Il y a plusieurs personnes, et je crois que ce sera une année exceptionnelle », a-t-il avancé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer