Après le verglas et la pluie, la neige

Après la pluie verglaçante mardi, une tempête de... (Patrick Woodbury, Le Droit)

Agrandir

Après la pluie verglaçante mardi, une tempête de neige devrait laisser jusqu'à 15 cm de neige dans la région.

Patrick Woodbury, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les déplacements seront encore une fois perturbés dans la région. Après la pluie verglaçante mardi, une tempête de neige devrait laisser jusqu'à 15 cm de neige autant à Ottawa qu'à Gatineau.

Environnement Canada a cependant précisé mardi en soirée que la rive québécoise pourrait être recouverte de davantage de flocons que la rive ontarienne en raison de la transition plus rapide entre les précipitations liquides et solides. 

L'accumulation rapide de neige pourrait rendre les déplacements difficiles dans certains secteurs.

« Avec la glace sur la chaussée et la neige qui va se mêler à tout ça, il faudra conduire prudemment », affirme le météorologue Geoff Coulson.

Le cocktail météo se prolongera ce week-end avec des températures plus froides que la normale. Le mercure devrait osciller entre -9 et -24 degrés Celsius samedi et dimanche. Un retour aux normales de saisons est prévu la semaine prochaine.

Peu d'accidents

Près de 10 mm de glace ont recouvert les... (Etienne Ranger, Le Droit) - image 3.0

Agrandir

Près de 10 mm de glace ont recouvert les rues de la capitale, mardi.

Etienne Ranger, Le Droit

Les précipitations de neige et de grésil se sont transformées en verglas vers 5 h, mardi matin, rendant la chaussée glissante. Près de 10 mm recouvraient les rues de la capitale en mi-soirée, mardi.

La chaussée glacée n'a pas trop compliqué les déplacements sur les routes de la région. Les services de police d'Ottawa et de Gatineau ainsi que la Sûreté du Québec ont répondu à un peu moins de 60 collisions mineures, au courant de la journée.

« Depuis minuit, mardi, on a eu 11 accidents à Gatineau. Ce n'est pas tellement élevé vu les circonstances. Je peux dire qu'il y a des journées d'été où il y a plus d'accidents », soutient Jean-Paul Lemay, porte-parole de la police de Gatineau.

Les villes de Gatineau et d'Ottawa s'assurent que des employés veillent à l'entretien du réseau routier. Ceux-ci appliquent du sel et des abrasifs sur les routes, les trottoirs et les voies cyclables. Le personnel a procédé à l'entretien hivernal pendant la nuit et doit continuer mercredi matin.

Mauvaises conditions pour le ski

Le mauvais temps n'a pas fait le bonheur des adeptes de sports d'hiver. Les stations de ski de la région, qui connaissaient jusqu'à maintenant un début de saison exceptionnel, ont subi les conséquences des sautes d'humeur de dame Nature, mardi. Camp Fortune, le mont Cascades et le Sommet Edelweiss ont tous fermé leurs pistes en fin d'après-midi, afin de préserver les conditions de glisse.

« Hier (lundi), ç'a été notre journée la plus achalandée en 20 ans, raconte Erin Boucher, porte-parole du camp Fortune, qui ne semblait pas découragée par le verglas. La température était agréable et les conditions de neige exceptionnelles. Aujourd'hui (mardi), seulement notre club de ski et quelques clients sont sur les pentes. Les dameuses seront sur les pistes en soirée pour transformer le verglas en condition de ski acceptable. Heureusement, les enfants sont toujours en vacances cette semaine, et demain, on attend encore de la neige. »

La Commission de la capitale nationale (CCN) a dû fermer le réseau des sentiers de ski de fond d'arrière-pays en raison des conditions météorologiques mardi. Dès que la pluie a commencé à tomber, 75 % du réseau primaire et secondaire était recommandé. Les travaux de traçage devaient reprendre dans la nuit de mardi à mercredi.

Du côté du canal Rideau, les adaptes de patin devront encore patienter. La glace n'est pas encore assez épaisse pour assurer la sécurité. « Il est encore trop tôt pour spéculer pour une date d'ouverture, mais on se croise les doigts pour avoir une température froide. La couche de neige qu'on a reçue en décembre, ce n'est pas idéal pour durcir la glace », explique Cédric Pelletier, porte-parole pour la CCN.

Les voyageurs ont aussi subi les contrecoups du verglas. Quelques dizaines de vols ont été annulés ou retardés à l'aéroport international d'Ottawa.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer