Le dévouement mis en lumière

Marie-Lise Léonard, qui s'est impliquée dans un projet... (Patrick Woodbury, Le Droit)

Agrandir

Marie-Lise Léonard, qui s'est impliquée dans un projet de microentreprise lancé plus tôt cette année par l'Association des neurotraumatisés de l'Outaouais, a été récompensée.

Patrick Woodbury, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'engagement et la persévérance étaient à l'honneur, vendredi, lors de la 23e remise des Prix David par le Regroupement des associations de personnes handicapées de l'Outaouais (RAPHO).

Marie-Lise Léonard, membre de l'Association des neurotraumatisés de l'Outaouais (ANO), a reçu le prix dans la catégorie sensibilisation. Elle « se dévoue corps et âme dans son organisme », a souligné le RAPHO, en précisant que la jeune femme, qui a été heurtée par une voiture à l'âge de 17 ans, s'est beaucoup impliquée dans un projet de microentreprise lancé en juillet dernier.

Technicienne en éducation spécialisée à l'école de la Rose-des-Vents de Cantley, Roxanne Gauthier-Malette a pour sa part été honorée dans la catégorie inclusion pour son « approche inclusive ». « Ça me gêne un peu, parce que ça fait partie de mon quotidien, a-t-elle mentionné. Ces enfants-là sont des enfants à la base, donc qu'il aient des difficultés ou pas, ce sont des enfants, donc pour moi, ce que je fais, je ne le remarque pas. Je les aime et j'aime ça travailler avec eux, qu'ils soient différents, qu'ils aient une déficience intellectuelle ou une déficience physique. »

Plusieurs initiatives municipales 

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, a profité de la remise des Prix David pour souligner la mise en place de diverses initiatives visant à aider les personnes handicapées.

Il a notamment évoqué le projet-pilote Commerces accessibles, qui permet entre autres aux gens d'affaires d'obtenir gratuitement une évaluation et des conseils pour améliorer l'accès des entreprises aux personnes à mobilité réduite. « On sait que ça fait partie de la vie quotidienne des commerces, et c'est un défi qui est important pour tous », a souligné le maire.

Les Prix David ont également honoré cette année une bénévole « dévouée » du centre de jour La Lanterne, Simone Gauvreau, un participant aux activités de ce même centre, Bernard Préseault, Nathalie Charette, instigatrice de la Boutique des 121 trésors qui est un centre de formation aux adultes de la Commission scolaire au Coeur-des-Vallées, Jeanne Choquette, qui s'implique notamment en partageant son expérience liée à ses implants cochléaires, de même que Jacques Lavigne et Patrick Lavallée, qui ont parcouru ensemble la Petite-Nation afin de « sensibiliser les gens à la réalité des personnes vivant avec des limitations fonctionnelles » tout en amassant de l'argent pour l'Atelier de formation socioprofessionnelle de la Petite-Nation.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer