La Guignolée des médias de retour jeudi

Médias et organismes communautaires de l'Outaouais s'uniront de nouveau, jeudi... (Simon Séguin-Bertrand, Archives Le Droit)

Agrandir

Simon Séguin-Bertrand, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Médias et organismes communautaires de l'Outaouais s'uniront de nouveau, jeudi prochain, dans le but de combattre la faim lors de la Grande guignolée des médias (GGM).

Quelques centaines de bénévoles seront à l'oeuvre le 8 décembre afin de solliciter des dons pour venir en aide à des organismes d'aide alimentaire. L'an dernier, l'événement avait permis d'amasser environ 150 000$ en Outaouais.

«On va essayer de faire aussi bien, a indiqué la coordonnatrice de la GGM dans la région, Michèle Tremblay. Les besoins ne sont pas moins grands, les besoins sont supérieurs par rapport à ce qu'ils étaient l'année dernière, alors on va essayer, autant que possible, d'au moins égaler ce qu'on a fait l'année dernière.»

Au Centre alimentaire d'Aylmer, le directeur général, Gérard Émond, a lui-même constaté une hausse de la demande. «On distribuait de la nourriture à 40 familles chaque jour, et depuis trois semaines, on aide 46 familles chaque jour», a-t-il fait savoir.

Les automobilistes seront donc invités à offrir de l'argent ou des denrées non périssables aux bénévoles qui seront présents à 28 intersections réparties aux quatre coins de Gatineau, mais aussi à Chelsea, Val-des-Monts et Ottawa.

Le Société de transport de l'Outaouais (STO) participera encore une fois à l'activité, et ajoute des tirelires dans ses autobus afin que les dons puissent être recueillis non seulement à l'avant lorsque les passagers embarquent, mais aussi à l'arrière, et ce tout au long de la journée du 8 décembre. Les autobus articulés compteront pour leur part trois tirelires, pour un total de 690 dans la flotte de la STO.

Les partenaires corporatifs de la GGM - les pharmacies Jean Coutu, les épiceries Maxi et Provigo et les bureaux de Via Capitale - amasseront aussi des dons en argent ou des denrées jusqu'au 24 décembre.

Michèle Tremblay a souligné que ceux qui le souhaitent peuvent également faire «en une minute» leur don en ligne à l'adresse guignolee.ca, en prenant soin d'identifier la région vers laquelle le don doit être dirigé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer