Une grange patrimoniale à Wakefield

Le député fédéral de Pontiac, William Amos (au... (Courtoisie)

Agrandir

Le député fédéral de Pontiac, William Amos (au centre), en compagnie du conseiller municipal Claude Giroux et du président de Faibairn, Michael Cooper.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une grange aux allures d'antan sera aménagée par le Centre patrimonial de la Maison Fairbarn, à Wakefield, dans le but d'y attirer des touristes et des membres de la communauté.

Le député fédéral de Pontiac, William Amos, a annoncé jeudi l'octroi d'une aide financière de 26 115 $ au projet, qui devrait être complété à temps pour la prochaine saison estivale.

Cette subvention accordée par Développement économique Canada permettra d'ériger la grange patrimoniale à partir de matériaux issus de deux vieilles granges, a fait savoir M. Amos, en précisant que des bénévoles participeront à la construction.

La grange pourra accueillir des expositions agricoles, des ateliers d'artisans, des cours pour les enfants de même que diverses activités communautaires.

« C'est grâce à la communauté de La Pêche et de Wakefield et à l'intérêt des bénévoles que ce projet d'envergure s'est entamé », a souligné M. Amos.

Le député reconnaît que l'arrêt des activités du train à vapeur, en 2011, a été « un coup » pour le village. « Mais l'offre touristique de Wakefield est toujours demeurée très forte, et le fait que là, le train demeure dans la région, ça va redevenir un attrait. On a le pont rouge qui reste un incontournable à côté, c'est la Maison Fairbarn, et à côté il y aura la vieille grange [...] alors on a confiance dans l'offre touristique patrimoniale. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer