Graffitis haineux: un mineur arrêté

Plus d'une centaine de personnes ont bravé un... (Simon Séguin-Bertrand, Le Droit)

Agrandir

Plus d'une centaine de personnes ont bravé un temps exécrable sur l'heure du midi, dimanche, pour prendre part à une marche de solidarité contre le racisme et en appui à l'Église unie Parkdale, qui fut l'une des cibles de graffitis haineux peints sur plusieurs lieux de culte la semaine dernière à Ottawa.

Simon Séguin-Bertrand, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La police d'Ottawa a arrêté un mineur après que des graffitis à caractère haineux eurent été peints sur un centre communautaire juif de l'ouest de la ville, dans la nuit de vendredi à samedi.

Le chef du Service de police d'Ottawa, Charles Bordeleau, a indiqué que le suspect, un jeune contrevenant, a été intercepté tôt samedi après qu'il aurait commis un méfait contre le Centre communautaire juif Soloway, sur l'avenue Broadview. « Les enquêteurs devront déterminer si cette personne est responsable des autres actes qui ont été commis au cours de la dernière semaine », a expliqué le chef Bordeleau, samedi midi, après avoir assisté à une rencontre de solidarité et de grâces à laquelle ont participé quelque 600 personnes à la Congrégation Machzikei Hadas, qui a d'ailleurs été la cible de graffitis antisémites au cours des derniers jours.

Des croix gammées et autres graffitis racistes été peints au cours des derniers jours sur des immeubles de culte dans la ville.

« Il y aura peut-être d'autres actes du genre qui seront perpétrés dans l'avenir. C'est pourquoi il faut tous rester vigilants et solidaires contre la haine, comme nous l'avons entendu aujourd'hui », a ajouté le chef Bordeleau.

Plusieurs politiciens, dont la première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, et le maire d'Ottawa, Jim Watson, ainsi que des gens de diverses confessions religieuses étaient présents à la rencontre de solidarité s'étant déroulée à la synagogue du quartier Alta Vista, d'Ottawa. 

L'indignation de la population envers les actes de vandalisme, et son appui envers la communauté juive, aide à renforcer le sentiment d'appartenance à la communauté, a indiqué un participant à l'événement, Samuel Kardash.

« Ottawa est vraiment un endroit chaleureux et accueillant, une ville d'amour fraternel. C'est quelque chose que cette personne ne peut gâcher », a réagi M. Kardash après avoir appris la nouvelle d'une arrestation au sujet des méfaits.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer