Le compte à rebours est lancé

Le président de la Société des Musées des... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Le président de la Société des Musées des sciences et des technologies du Canada, Alex Benay, pointant l'immeuble dont les travaux de structure sont achevés à 85%, vendredi lors d'une visite pour les médias.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

En novembre 2017, le « nouveau » Musée des sciences et de la technologie rouvrira ses portes après une métamorphose de 80 millions $, qui permettra à l'ancienne boulangerie de devenir un « phare » très visible dans le merveilleux monde de l'innovation, du passé et du futur.

Après dix-huit mois de travaux, le compte à rebours en prévision de l'ouverture en novembre a été lancé, vendredi, par le président de la Société des Musées des sciences et des technologies du Canada, Alex Benay, en compagnie des employés qui s'activent pour le dernier droit.

Les travaux sur la structure de l'immeuble sont achevés à environ 85 % et devraient être complétés en mars pour accueillir les expositions qui sont en préparation à l'extérieur. 

« Il nous reste encore beaucoup de travail, mais nous serons prêts et avons tous hâte à l'ouverture », a indiqué M. Benay.

Fermé après la découverte de traces importantes de moisissure, le musée du boulevard Saint-Laurent à Ottawa a depuis subi une transformation complète, tant à l'extérieur qu'à l'extérieur, une décision prise par l'ancien gouvernement conservateur. 

« Nous aimerions atteindre le demi-million de visiteurs, alors que nous avions plafonné à 350 000. Puisque nous ouvrons en novembre, il faudra nous laisser quand même le temps, peut-être deux ans, pour y arriver », a expliqué M. Benay. 

Un immense écran DEL

À l'entrée de l'édifice de 80 000 pieds carrés, un immense panneau interactif, le plus grand du genre au Canada, accueillera les visiteurs en les plongeant dès le départ dans une expérience visuelle qu'ils n'oublieront pas. L'écran pourra aussi servir à diverses thématiques, comme le spectacle son et image présenté au parlement d'Ottawa. Aucun projet n'est encore arrêté, toutefois, mais une telle initiative sera possible, a indiqué M. Benay.

Dans le hall d'entrée, des artéfacts de la collection du Musée viendront faire revivre les moments marquants d'avancées technologiques diverses. La nouvelle configuration à l'intérieur, de même que le nivellement du plancher, permettra d'accueillir deux fois plus d'artéfacts qu'avant. Ils seront mis en évidence par des avancées du numérique.

Au coeur de l'immense édifice, un espace sera réservé pour des présentations scientifiques, qui pourront être diffusées partout au pays et dans le monde.

En raison de leur poids, quatre locomotives sont restées sur place pendant les travaux et sont toujours protégées par d'immenses toiles. Elles seront encore un des attraits, avec une nouvelle expérience virtuelle en « quatre dimensions » déjà présentée dans certaines villes du pays. La cuisine sera aussi de retour. Le Musée vous invite à transmettre des photos de façades de réfrigérateurs et de maisons en prévision d'une exposition. 

La nouvelle salle mécanique de l'immeuble, qui a été complètement refaite, sera mise en évidence pour permettre aux visiteurs de voir les avancées en génie mécanique.

Dans son dernier budget, le gouvernement Trudeau a accordé 156 millions $ supplémentaires pour construire des entrepôts pour accueillir les 268 000 artéfacts du Musée. Le projet est déjà en cours de préparation.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer