Argent recherché pour garder 4000 enfants au chaud

La directrice générale de Centraide Outaouais, Nahalie Lepage.... (Simon Séguin-Bertrand, LeDroit)

Agrandir

La directrice générale de Centraide Outaouais, Nahalie Lepage.

Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Centraide Outaouais doit trouver le moyen d'assurer la survie du programme Habit de neige Gatineau en dénichant 200 000 $ afin que quelque 4000 enfants de la région puissent continuer d'être bien vêtus lors des hivers à venir.

Dans le cadre de la première édition d'Habit de neige Gatineau, Centraide Outaouais et ses partenaires ont permis à des familles à faible revenu d'acquérir un manteau d'hiver pour la modique somme de dix dollars. Auparavant, ce programme était géré par le Fonds Habineige (Snowsuit Fund of Ottawa), qui a dû abandonner la couverture de la rive québécoise.

L'organisme ottavien a toutefois continué à fournir, pour cette année seulement, les quelque 4000 ensembles d'hiver qui ont été distribués en Outaouais, qui étaient achetés pour environ 40 $ chacun. Or, ce partenariat prendra fin et Centraide souhaite à tout prix que le programme puisse rester en vie.

« Il va falloir voir avec le Fonds Habineige quels étaient leurs fournisseurs et si on peut bénéficier des mêmes ententes, a indiqué la directrice générale de Centraide Outaouais, Nathalie Lepage. Il faut regarder de ce côté-ci de la rivière aussi pour voir quelles sont les possibilités, parce que selon ce que j'ai compris, ce sont des habits neufs, mais de fin de ligne. »

Partenariats 

Pour l'année en cours, Centraide Outaouais a fourni environ 3000 $ afin d'embaucher une coordonnatrice, Joanie Sauvé. Or, le financement nécessaire pour maintenir le programme est de 200 000 $.

« Il va falloir regarder toutes les options, parce que Centraide n'a pas 200 000 $ de nouvel argent pour pouvoir investir là-dedans, note Mme Lepage. Cette année, c'était 3000 $, on va regarder si on peut offrir plus, mais c'est clair qu'il va falloir se tourner vers des partenariats avec, probablement, le secteur privé. [...] L'enjeu qu'on a, c'est que les attentes sont là, les familles sont desservies depuis longtemps, donc si on ne veut pas qu'il y ait un bris de service, il faut regarder ça très, très rapidement. »

La coordonnatrice d'Habit de neige Gatineau, Joanie Sauvé, qui oeuvre à la Pointe aux jeunes, a souligné l'implication de nombreux organismes communautaires ayant contribué au programme, en s'occupant notamment des inscriptions. Pour l'instant, les inscriptions sont complètes, mais Centraide Outaouais souligne qu'il est possible pour les familles d'inscrire leur nom sur une liste d'attente en composant le 819-665-1442.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer