Une nouvelle vocation pour le 50 Sussex

Sur la photo, on reconnait à l'arrière le... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Sur la photo, on reconnait à l'arrière le député fédéral d'Orléans, Andrew Leslie et Alex Trebek;  à l'avant, le premier dirigeant de la CCN, Mark Kristmanson, et le chef de la direction de la Société géographique royale du Canada et des Entreprises Canadian Geographic John Grieger.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

Offrant une vue imprenable sur Ottawa-Gatineau, mais sans vocation depuis près d'une décennie, le 50 promenade Sussex va bientôt reprendre vie, en accueillant le nouveau Centre de la géographie et de l'exploration du Canada, en vertu d'un bail signé lundi entre la Commission de la capitale nationale (CCN) et la Société géographique royale du Canada.

Situé au confluent de la rivière Rideau et la rivière des Outaouais, deux grandes rivières empruntées par les Premières Nations et les explorateurs, l'immeuble a déjà été utilisé comme Pavillon Canada-Monde entre 2000 et 2005. 

En prévision des célébrations du 150e anniversaire de la Confédération, le 50 Sussex faisait partie de la liste des immeubles inoccupés pour lesquels la CCN voulait trouver une nouvelle vocation, a expliqué son premier dirigeant, Mark Kristmanson, reconnaissant que le projet déposé a créé beaucoup d'enthousiasme dès le départ.

En 2018

En prévision des célébrations du 150e, les locaux accueilleront le Pavillon de la Confédération. Puis en avril 2018, la Société géographique s'installera dans l'édifice remis à neuf comprenant deux salles d'exposition et un auditorium de 210 places, une salle multifonctionnelle où seront présentés des conférences, des films et d'autres activités mettant en valeur la géographie physique et humaine du pays, avec un accent sur celle de la région de la capitale.

Offrant une vue imprenable sur Ottawa-Gatineau,... (Patrick Woodbury, LeDroit) - image 2.0

Agrandir

Patrick Woodbury, LeDroit

« Pour la première fois depuis presque un siècle, la Société royale géographique va jouir d'une maison permanente », a déclaré en français Alex Trebek, président d'honneur de la Société géographique royale. « Dans l'immobilier, tout est une question d'emplacement. Et on ne pouvait mieux trouver mieux qu'ici, au 50 Sussex ». 

Mécène et animateur de la populaire émission américaine Jeopardy !, M. Trebek, natif de Sudbury et ancien de l'Université d'Ottawa, participe activement depuis des décennies aux divers programmes éducatifs de la Société, particulièrement au Défi Canadian Geographic. 

« La signature de cette entente permettra de redonner vie à ce site magnifique qui était sous-utilisé. C'est une entente gagnant-gagnant », a fait valoir le député fédéral d'Orléans et whip en chef du gouvernement, Andrew Leslie, présent lors de la signature du bail, en remplacement de la ministre responsable de la CCN, Mélanie Joly. 

John Geiger, chef de la direction de la Société géographique royale du Canada et des Entreprises Canadian Geographic, a indiqué que le 50 Sussex deviendra un des centres de géographie parmi « les plus connus dans le monde entier, au même rang que la Royal Geographical Society à Londres et le National Geographic Society, à Washington ».

Pendant la signature du bail, le député Leslie a poliment refusé la demande de M. Trebek, l'invité de marque qui habite les États-Unis depuis plus de 40 ans, de construire un condo juste à côté du 50 Sussex, près des chutes Rideau. « On pourrait créer un comité. Mais la réponse est non ! » a-t-il répondu à l'animateur Trebek.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer