Le Vieux-Hull en mode Oktoberfest

Les clients et les employés des établissements du... (Simon Séguin-Bertrand, LeDroit)

Agrandir

Les clients et les employés des établissements du Vieux-Hull ont célébré l'Oktoberfest à leur manière vendredi.

Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une ambiance bavaroise s'est emparée de plusieurs établissements du Vieux-Hull, vendredi, avec la quatrième édition de l'Oktoberfest.

La clientèle des restaurants et des bars a profité du beau temps pour saisir tables et chaises sur les terrasses de restaurants et de bars. Cette année, près d'une dizaine d'établissements participent à l'activité en offrant à la clientèle un menu typique allemand accompagné de la Belle Gueule Hefeweizen servie dans des chopes de 1 litre. 

Musique bavaroise, du personnel vêtu de costumes folkloriques et des spectacles dans les établissements animent cette fête de la bière où, bien sûr, saucisses et choucroute sont aussi à l'honneur.

« Quand on parle de bonne bouffe et de bonnes bières, ça fonctionne immédiatement. Ce sont deux trucs gagnants », a résumé Isabel Thériault, copropriétaire du bistro CoqLicorne et vice-présidente de l'association Commerçants du secteur Aubry.

« L'année prochaine, on veut transposer l'activité à l'extérieur, avoir un vrai beer garden et faire quelque chose d'encore plus gros puisque ce sera notre cinquième édition et le 150e anniversaire de la Confédération », a-t-elle continué.

Les établissements du Vieux-Hull et la clientèle se laissent facilement entraîner dans la thématique de l'Oktoberfest.

« Au lieu de commander du vin et des menus découvertes, le monde embarque vraiment dans la fête. On mange de la choucroute, on boit de la bière. C'est ça qui se passe dans le Vieux », a expliqué Romain Riva, copropriétaire du bistro Les Vilains Garçons, qui constate la croissance de la popularité de l'événement. « On prévoit tous les ans 20 % de plus de choucroute que l'année d'avant », a-t-il précisé, signalant que son restaurant prépare aussi le plat pour d'autres établissements.

L'objectif du Oktoberfest est d'animer le centre-ville, a signalé Mme Thériault. 

« On parle de créer un espace culturel extérieur au centre-ville, et nous on fait notre bout de chemin en créant des événements pour montrer que le centre-ville est un espace culturel où il y a de la vie, de l'animation. L'Oktoberfest, c'est un peu ça », a-t-elle expliqué.

L'Oktoberfest dans le Vieux-Hull se poursuit samedi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer