Le fédéral verse 500000$ à la Véloroute des Draveurs

La Véloroute des Draveurs compte un total de... (Courtoisie)

Agrandir

La Véloroute des Draveurs compte un total de 72 kilomètres entre Farley (située entre Messines et Maniwaki), et Low, au sud.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

Des améliorations importantes à la Véloroute des Draveurs entre Gracefield et Messines seront réalisées grâce à une subvention fédérale non remboursable de 500 000$ versée dans le cadre du Programme d'infrastructure communautaire Canada 150.

Le député du Pontiac, William Amos, en a fait l'annonce mardi, lors d'une conférence de presse tenue à Maniwaki en présence de plusieurs dignitaires.

L'ensemble du projet représente environ 1,5 million $, dont environ 1 million $ vient de la MRC de la Haute-Gatineau et des municipalités. 

«Nous avons réussi à obtenir le maximum prévu dans ce programme pour ce projet. C'est un projet qui sera très apprécié des cyclistes, mais également des planchistes, des enfants et des aînés qui empruntent cette piste. Le projet aura des retombées pour l'industrie touristique en rendant l'offre plus attrayante aux touristes dans la région», a indiqué le député Amos.

«Les travaux prévoient l'asphaltage de 21 kilomètres entre Messines et Gracefield, de même que la réfection de plusieurs ponceaux et autres travaux de stabilisation qui permettront d'améliorer la piste cyclable, et rendre l'expérience des usagers encore plus intéressante», a expliqué au Droit Sylvain Marchand, président-directeur général de l'Association régionale de motoneigistes de la Haute-Gatineau, Les Ours Blancs inc. qui sera responsable de la réalisation de travaux. 

La Véloroute des Draveurs compte un total de 72 kilomètres entre Farley (située entre Messines et Maniwaki), et Low, au sud. 

«Nous avons remarqué une recrudescence des activités de plein air cette année dans la région. Alors nous sommes très heureux de cette nouvelle qui tombe à point pour notre projet et pour assurer la pérennité de nos sentiers. D'autres étapes sont prévues dans les plans, pour permettre notamment l'interconnexion avec le reste du réseau», a ajouté M. Marchand.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer