La «rentrée de la patience» sur les routes

Le pont des Draveurs, à Gatineau... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Le pont des Draveurs, à Gatineau

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le pont des Draveurs, toujours en construction, et les travaux de réfection dans le Vieux-Hull risquent de compliquer la rentrée automnale sur le réseau routier gatinois.

L'autoroute 50, c'est bien connu, regorge d'automobilistes dès le début de septembre. Travailleurs et étudiants retournent aux choses sérieuses et se butent à une circulation dense et lente. Alors qu'ils sont à peine sortis de l'autoroute, ceux qui se dirigent au centre-ville pourraient attendre encore plus longtemps.

Le pont des Draveurs est toujours en réfection.

Plus tôt ce printemps, le ministère des Transports du Québec (MTQ) croyait d'ailleurs être en mesure d'ouvrir le pont à sa pleine grandeur en août, bien avant l'échéancier de décembre. 

Mais un pépin est survenu cet été. Le joint central du pont des Draveurs a été jugé non conforme, et les travaux ont été suspendus le 4 juillet. Le ministère a donc dû se résigner à ne pas ouvrir le pont à 100 % avant décembre.

Le pont est ouvert sur deux voies, dans la direction correspondant au flot de circulation le plus important, selon les heures de pointe.

«On attend d'avoir plus d'informations concernant ce joint, explique Martine Perreault, du MTQ en Outaouais. La compagnie devait apporter des corrections à cette structure, mais le MTQ les a refusées et a exigé des informations plus précises. Leur réponse n'était pas satisfaisante. Malgré tout, les travaux continueront sur la surface. S'il n'y avait pas eu de problème, les travaux auraient été finis en août.»

Il faut s'attendre à ce que les entrées et sorties des autoroutes 5 et 50, au boulevard Maisonneuve, soient congestionnées aux heures de pointe, comme c'est souvent le cas lors des rentrées automnales.

Le Vieux-Hull en chantier

Le grand chantier du Vieux-Hull commence. La Ville de Gatineau s'apprête à changer le visage de son centre-ville, mais avant de profiter d'un lifting complet, les résidents et visiteurs devront se priver de précieuses places de stationnement, déjà prisées des fonctionnaires et autres travailleurs qui empruntent les rues Laval, Wellington, Kent et Hôtel-de-Ville.

Les travailleurs qui auront attendu sur les autoroutes 5 et la 50 pourraient tourner en rond et patienter davantage s'ils ont affaire dans le Vieux-Hull ou s'il doivent y passer pour se rendre à Ottawa.

La Ville rappelle que, pour la durée des travaux sur les rues Laval, Kent et Aubry, la rue Wellington sera à double sens. «Par conséquent, explique le Service des communications de Gatineau, le stationnement sur rue ne sera pas permis entre les rues Laval et Leduc.»

Une dizaine de places de stationnement, déjà rares à cette période de l'année, seront perdues sur Wellington le temps des travaux.

Le stationnement municipal du 15, rue Leduc sera accessible gratuitement, 7 jours par semaine, entre 17h et 6h.

Travaux de nuit

Par ailleurs, des travaux nocturnes de ramassage de matériel forceront des fermetures de voies entre le 15 et le 18 août, sur le pont des Draveurs, à Gatineau. Les travaux auront lieu de 21h à 6h.

Une voie en direction est sera fermée. La circulation se fera sur deux voies réduites à 3,4 mètres de largeur.

La bretelle de sortie vers la rue Saint-Louis sera fermée. Un détour sera mis en place.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer