Un Gatinois arrêté en République démocratique du Congo

L'ex-ingénieur à Transports Québec, André Ntela Tayeye, est détenu au... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

L'ex-ingénieur à Transports Québec, André Ntela Tayeye, est détenu au camp Lufungula à Kinshasa.

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Gatinois candidat aux élections présidentielles en République démocratique du Congo, André Ntele Tayeye, a été arrêté à Kinshasa jeudi soir.

Aux dernières nouvelles, il est toujours détenu.

Sa femme, qui est restée à Gatineau, a appris la nouvelle jeudi, le soir de son arrestation. «Quand il m'a laissé le message, il était environ 21h là-bas. Il a dit qu'il a été arrêté, mais il n'a pas donné plus d'informations», relate Madeline Mzeba Kinyumgwe.

Un peu d'infos par téléphone

Mme Mzeba Kinyumgwe a obtenu plus d'information lorsqu'elle s'est entretenue quelques minutes au téléphone avec son mari samedi matin. À ce moment-là, André Ntele Tayeye était détenu au camp Lufungula, situé dans la capitale. «Il a appelé pour dire qu'il allait bien et qu'il était toujours détenu. On a demandé pourquoi il avait été arrêté, mais il ne voulait pas dire grand-chose.»

La famille de M. Tayeye connaîtra les raisons de son arrestation lundi.

L'ex-ingénieur à Transports Québec a fondé le mouvement Lumière de changement au Congo l'an dernier. Il a quitté pour son pays natal il y a environ un mois pour mener sa campagne. Selon sa femme, il n'avait eu aucune mésaventure avec les autorités jusqu'à jeudi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer