Des cas de parvovirus canin à Gatineau

la SPCA de l'Outaouais rappelle aux résidents de... (Archives AFP)

Agrandir

la SPCA de l'Outaouais rappelle aux résidents de la région qu'il est primordial de s'assurer que leur chien soit protégé contre le parvovirus canin, très difficile à soigner et parfois mortel.

Archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Quelques cas de parvovirus canin ont été répertoriés dans les secteurs de Gatineau et de Buckingham, selon la SPCA de l'Outaouais.

L'organisme rappelle aux résidents de la région qu'il est primordial de s'assurer que leur chien soit protégé contre ce virus très contagieux, difficile à soigner et qui peut être mortel.

L'animal peut devenir contagieux même avant l'apparition des symptômes et la maladie peut se développer dans les 14 jours après l'exposition. De plus, le virus reste présent dans l'environnement jusqu'à deux ans.

La vaccination est le seul moyen efficace pour contrer cette maladie, indique la SPCA de l'Outaouais. Les citoyens devraient consulter leur vétérinaire pour s'assurer que leurs chiens ont bien reçu les vaccins adéquats. 

Dans le cas où l'animal n'est pas vacciné, il est important d'éviter les aires de récréation canines comme les parcs à chiens. Le parvovirus canin est une infection virale qui se manifeste par une diarrhée, des vomissements, de la fièvre et des faiblesses. Il peut être transmis par les selles et les vomissements, et les sécrétions corporelles comme la salive.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer