Cantley inaugure sa surface multifonctionnelle

La surface multifonctionnelle, inaugurée jeudi soir, comprend des... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

La surface multifonctionnelle, inaugurée jeudi soir, comprend des paniers de basketball et des structures pour planches à roulettes.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les adolescents résidant sur le territoire de la municipalité de Cantley ont désormais accès à une surface multifonctionnelle extérieure. Le projet de 68 000 $ destiné aux amateurs de planche à roulette et aux adeptes de ballon-panier a été inauguré jeudi soir au parc Denis.

La surface asphaltée, dotée de structures pour les planches à roulettes et de paniers de basketball, a pu être aménagée grâce à une contribution de 34 000 $ provenant du gouvernement provincial dans le cadre du Programme de soutien aux infrastructures sportives et récréatives. L'autre tranche du projet a été financée par Cantley. 

La députée de Gatineau et ministre responsable de l'Outaouais, Stéphanie Vallée, était présente à l'inauguration, tout comme des élus municipaux et des représentants de l'entreprise S3 venus démontrer leur savoir-faire sur les structures.

Il y a longtemps que cet endroit de rassemblement pour les jeunes était attendu, a souligné la mairesse de Cantley, Madeleine Brunette, quelques minutes avant la coupe de ruban. Il y a 20 ans, une première pétition en faveur d'un « skatepark » avait été déposée au conseil municipal par des adolescents. « Mieux vaut tard que jamais », a lancé Mme Brunette.

Cette dernière a rappelé que Cantley fait partie des cinq villes québécoises ayant le plus haut taux de population âgée entre 0 et 19 ans. Le développement d'infrastructures récréatives pour les adolescents fait d'ailleurs partie des priorités du Plan directeur des parcs de la municipalité.

« Nous avions souvent des commentaires à propos du fait qu'il n'y avait pas assez de loisirs pour la clientèle jeunesse. C'était important de se doter de cette surface parce que nous n'avions pas de parc avec des équipements du genre », a indiqué la mairesse.

Conflit de travail

Par ailleurs, une dizaine d'employés de la municipalité ont profité de la cérémonie d'inauguration pour se faire voir de la population et des élus alors que les négociations concernant le contrat de travail des cols bleus et cols blancs de Cantley sont toujours en cours. Ils étaient postés à l'entrée du parc, drapeau de la CSN à la main.

Une trentaine de salariés affiliés à la CSN sont sans contrat de travail depuis le 1er janvier 2015. « Ce qu'on veut, c'est faire entendre notre mécontentement auprès des élus pour que les choses avancent plus rapidement. Nous ne sommes pas venus pour perturber l'activité », a précisé Guylaine Charron, présidente du Syndicat des employés (ées) de la municipalité de Cantley - CSN.

L'intégration de la sous-traitance dans les opérations de la municipalité et le maintien des emplois sont au coeur du litige.

La mairesse de Cantley soutient de son côté avoir bon espoir que le litige se règle lors des prochaines rencontres de négociation qui auront lieu ces prochaines semaines.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer