Avertissement de chaleur pour la région

La mauvaise qualité de l'eau a forcé les... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

La mauvaise qualité de l'eau a forcé les autorités municipales à Ottawa à interdire la  baignade à la plage Mooney's Bay en raison du taux de bactéries E. coli trop élevé, résultat des précipitations de la fin de semaine.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Charles-Antoine Gagnon

Collaboration spéciale

Le Droit

Avec une température ressentie qui pourrait dépasser la barre des 40 °C cette semaine, les autorités de Santé publique Ottawa recommandent aux résidents et visiteurs la prudence contre la déshydratation et les coups de chaleur.

Environnement Canada a publié lundi un avertissement de chaleur pour les régions d'Ottawa et de Gatineau pour les prochains jours. 

Le mercure doit atteindre et même dépasser la barre des 30 °C, de mardi à jeudi, mais les températures ressenties pourraient franchir les 40 °C, mercredi et jeudi. Les minimums nocturnes seront aussi élevés, entre 19 et 21 °C, mardi et mercredi.

« La chaleur extrême peut entraîner la déshydratation, l'épuisement par la chaleur, un coup de chaleur et même la mort », a prévenu Santé publique Ottawa.

Les aînés, les nourrissons, les jeunes enfants, les travailleurs à l'extérieur, les athlètes et les sans-abri courent un risque plus élevé de souffrir de problèmes liés à la chaleur, a continué l'agence.

Les autorités recommandent aux gens de boire beaucoup, préférablement de l'eau, et de visiter fréquemment les voisins, les amis et les membres de la famille plus âgés pour s'assurer de leur bien-être et qu'ils soient au frais.

Sur les plages

Plusieurs vacanciers seront attirés à l'une des plages de la région en raison de cette nouvelle vague de chaleur. Toutefois, la mauvaise qualité de l'eau a forcé les autorités municipales à Ottawa à interdire la baignade à deux d'entre elles, lundi, soit à la plage Mooney's Bay et à celle de l'île Petrie, côté rivière, en raison de taux de bactéries E. coli trop élevés résultant des précipitations de la fin de semaine.

La baignade est permise aux plages Britannia, Westboro et de l'île Petrie, côté de la baie. Santé publique Ottawa mène des prélèvements de l'eau des plages chaque jour. Les avis d'interdiction ou d'autorisation de la baignade pourraient donc changer au cours de la semaine.

Du côté de Gatineau, les relevés d'échantillonnage remontent au milieu de la semaine dernière. La plage du parc Moussette et celle du lac Beauchamp affichaient alors la cote « B ».

Pour se rafraîchir, les piscines publiques sont évidemment d'excellents endroits, comme les centres commerciaux et les cinémas pour ceux qui n'ont pas d'air conditionné.

Santé publique Ottawa rappelle que les vagues de chaleur s'accompagnent généralement de pollution de l'air.

Les personnes qui souffrent de problèmes respiratoires ou cardiaques, notamment, doivent en tenir compte.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer