Boulevard La Vérendrye: 200 000 $ pour une étude d'opportunité

L'étude, financée par Québec et Ottawa mais dont... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

L'étude, financée par Québec et Ottawa mais dont sera responsable la Ville de Gatineau, devrait être complétée dans huit mois.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

Ottawa et Québec verseront 200 000 $ à la Ville de Gatineau pour réaliser d'ici mars 2017 l'étude d'opportunité pour deux projets distincts d'élargissement et de prolongement du boulevard La Vérendrye.

Le premier volet prévoit l'élargissement à quatre voies du boulevard La Vérendrye Ouest, entre le boulevard Gréber et la montée Paiement, un tronçon de 1,9 kilomètre.

Le deuxième volet est le prolongement de La Vérendrye Est, entre les boulevards Labrosse et Lorrain, un nouveau tronçon de 2,3 kilomètres.

L'annonce a été faite mardi en présence du député fédéral de Gatineau, Steven MacKinnon, du député de Chapleau à Québec, Marc Carrière, et du maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin.  

Ottawa et Québec se partagent à parts égales les coûts de l'étude en vertu de l'entente pour des interventions priorisées sur le réseau routier dans la région de la capitale nationale, a expliqué le député MacKinnon.

Au même moment, les premiers ministres Justin Trudeau et Philippe Couillard annonçaient une importante entente de 2,5 milliards $ sur les infrastructures en transport en commun et en eau potable pour le Québec.

« Depuis mon élection, c'est la première annonce dans le cadre de ce programme et je suis convaincu qu'elle permettra aux Gatinois d'avoir accès à un réseau routier sécuritaire et efficace », a indiqué le député MacKinnon. 

« L'étude doit permettre de définir les projets avec plus de précisions et déterminer les coûts », a expliqué le député Carrière.

C'est la Ville de Gatineau qui sera responsable de cette étude, qui devrait être complétée d'ici mars 2017. Toutefois, il pourrait s'écouler encore plusieurs années avant que les deux projets se réalisent, puisqu'ils devront passer plusieurs étapes, incluant l'étude environnementale du BAPE. 

« Cette étude d'opportunité n'est que la première de plusieurs étapes à venir. Dans ce genre de projet, on peut souvent prévoir cinq ans », a expliqué le maire Pedneaud-Jobin. Le prolongement de La Vérendrye vers l'est et l'élargissement du tronçon ouest amélioreront la desserte du secteur et la sécurité des déplacements. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer