Obama attendu par ses biscuits

Les biscuits commandés par Barack Obama lors de... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Les biscuits commandés par Barack Obama lors de sa visite à Ottawa en 2009 continuent de se vendre comme des petits pains chauds.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Charles-Antoine Gagnon

Collaboration spéciale

Le Droit

Le café Le Moulin de Provence à Ottawa se prépare depuis plusieurs jours à affronter la vague de demandes pour ses « biscuits Obama » causée par la visite officielle du président américain Barack Obama, prévue mercredi dans la capitale fédérale.

M. Obama et le président du Mexique, Enrique Peña Nieto, seront reçus dans la capitale fédérale en milieu de semaine par le premier ministre Justin Trudeau pour le Sommet des leaders nord-américains. Cette visite du président des États-Unis tombe à point puisque les employés du Moulin de Provence, principalement les pâtissiers, mettent déjà les bouchées doubles en prévision de la Fête du Canada, vendredi.

« Encore ce matin, on a vendu des dizaines et des dizaines de biscuits », a expliqué en entrevue au Droit le propriétaire du Moulin de Provence, Claude Bonnet.

Le Moulin de Provence du marché By avait reçu la visite impromptue du président américain lors de sa visite officielle à Ottawa en février 2009. Il avait acheté des biscuits au glaçage rouge et blanc en forme de feuille d'érable. C'est alors qu'est né ce qui allait devenir le « Obama Cookie ». Le commerce espère que le président Obama aura encore le goût d'acheter des sucreries canadiennes à ses enfants, et que sa caravane y fera un deuxième arrêt. « C'est mon partenaire, dit M. Bonnet en parlant du président Obama. Ça fera bientôt dix ans que je vends des biscuits à une cadence d'enfer grâce à lui. La moindre des choses serait de lui offrir au moins un petit cadeau pour ses enfants. Son geste a tellement été d'une simplicité, et cela m'a donné un élan au chapitre des affaires. Ça a permis de créer des emplois et de maintenir l'entreprise ».

« Il y a beaucoup d'Américains qui visitent le magasin. Ils l'appellent le Obama Bakery, a ajouté le propriétaire du Moulin de Provence, précisant du même élan que le commerce continue de recevoir des commandes de biscuits venant de nos voisins du Sud.

«Les supporters d'Obama rapportent des biscuits aux États-Unis. La demande est constante. On a fabriqué une boîte pour ces biscuits, et les gens rapportent ça chez eux à coup de dix, vingt et cent», a déclaré M. Bonnet pour expliquer la popularité de ce biscuit, un sablé aux amandes fait à la main.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer