Ottawa et gatineau 2017: du «grandiose» en perspective

Une spectaculaire expérience gastronomique à 50 mètres dans les airs vient... (Courtoisie)

Agrandir

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Charles-Antoine Gagnon

Collaboration spéciale

Le Droit

Une spectaculaire expérience gastronomique à 50 mètres dans les airs vient s'ajouter aux nombreux événements qui seront présentés à Ottawa en 2017, dans le cadre des festivités entourant le 150e anniversaire de la Confédération canadienne.

Devant des invités présents à un petit déjeuner organisé mercredi par le Regroupement des gens d'affaires de la capitale nationale, le président d'Ottawa 2017, Guy Laflamme, et la gestionnaire de Gatineau 2017, Nathalie Brunette, ont précisé davantage le contenu événementiel qu'ils entendent proposer aux Canadiens et touristes étrangers qui visiteront la région de la capitale nationale l'an prochain.    

Repas en altitude se déroulera au mois d'août 2017, à proximité de l'hôtel de ville d'Ottawa. Le repas destiné à ceux qui ne souffrent pas de vertige est inspiré de l'événement qui a lieu annuellement à Bruxelles, en Belgique, où des gens mangent à l'intérieur d'une nacelle suspendue dans les airs à l'aide d'une grue.

Quant au Red Bull Crashed Ice, un autre événement phare d'Ottawa 2017, M. Laflamme a révélé que le parcours partira de la terrasse inférieure du Château Laurier pour ensuite plonger vers les écluses du canal Rideau et descendre celles-ci jusqu'aux abords de la rivière des Outaouais. L'événement reviendra à Ottawa tous les trois ans, a signalé M. Laflamme.

« On veut une programmation qui est grandiose, audacieuse, plus grande que nature », a expliqué M. Laflamme, tout en précisant que la programmation reflétera l'identité du Canada en tant que nation.

« On veut jouer sur le caractère éphémère pour amplifier la magie des expériences que l'on propose, et jouer aussi sur comment transformer les espaces publics à Ottawa », a poursuivi M. Laflamme à propos de certains événements d'éclats dans le cadre du 150e.

Les négociations sont toujours en cours afin qu'Ottawa puisse obtenir la présentation de la finale de la coupe Grey, en 2017, ainsi qu'un match de hockey extérieur de la Ligue nationale de hockey, qui pourrait se jouer devant le parlement, ou encore à la Place TD.

Les festivités à Ottawa auront d'importantes retombées pour l'économie de la région, a souligné Guy Laflamme, alors qu'on vise les 2,5 millions de nuitées dans les hôtels sur l'ensemble de l'année et des retombées économiques de plus de 320 millions $.

Nathalie Brunette et Guy Laflamme, respectivement de Gatineau... (Patrick Woodbury, LeDroit) - image 2.0

Agrandir

Nathalie Brunette et Guy Laflamme, respectivement de Gatineau et Ottawa 2017, ont dévoilé quelques détails de leurs contenus mercredi matin.

Patrick Woodbury, LeDroit

Gatineau 2017

L'événement phare du côté de Gatineau sera les Mosaïcultures avec une quarantaine d'oeuvres sur un circuit d'un kilomètre, dans le parc Jacques-Cartier 

« On travaille aussi sur un projet de sentier culturel pour amener les gens dans le centre-ville », a en outre souligné Nathalie Brunette. 

D'autres événements seront annoncés au cours des prochains mois par Gatineau 2017. Mme Brunette a indiqué que son groupe doit prendre une orientation qui permet à Gatineau de se démarquer et de se distinguer afin que les visiteurs étrangers qui visiteront la région de la capitale sachent qu'ils sont au Québec et à Gatineau. 

Le slogan adopté par Gatineau 2017 est « 150 ans de joie de vivre ».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer