Le projet d'épicerie du Vieux-Hull est toujours vivant

L'option de la SAQ Dépôt est toujours sur... (Archives, LeDroit)

Agrandir

L'option de la SAQ Dépôt est toujours sur la table de discussion.

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le projet d'épicerie dans le Vieux-Hull n'est pas encore mort et enterré. Au terme d'une assemblée générale annuelle qui aurait bien pu être la dernière de son histoire, la Coopérative de solidarité de l'épicerie de l'Île-de-Hull a reçu l'appui de ses membres, mardi soir, afin de poursuivre ses démarches en vue d'attirer une chaîne d'alimentation dans le « désert alimentaire » du quartier.

Devant l'échec en janvier dernier du projet qui aurait permis l'aménagement d'un supermarché à l'intérieur de l'édifice W/E du Groupe Heafey, situé à l'angle des rues Wellington et Eddy, le conseil d'administration de la coopérative a proposé trois options à ses membres, mardi soir.

Soit la coopérative fermait les livres et arrêtait ses efforts après 11 années de travail, soit elle attendait la construction de l'autre phase du projet du Groupe Heafey - prévue au 13, rue Eddy - qui pourrait ne pas avoir voir le jour avant trois ans. 

Finalement, la possibilité de ramener une épicerie à l'intérieur du bâtiment qui abrite actuellement la SAQ Dépôt de la rue Champlain - laquelle déménagera en novembre prochain dans le secteur Gatineau - a aussi été présentée. 

La bannière Provigo est intéressée au projet, mais la coopérative doit démontrer que le projet est viable en présentant une étude de marché.

« Ce qui est clair, c'est que nos membres nous disent de continuer pour que l'Île-de-Hull ait son épicerie le plus vite possible. Maintenant, il faudra voir les différentes options », a affirmé Réjean Laflamme, membre travailleur du conseil d'administration et porte-parole de la coopérative.

« Est-ce qu'on veut attendre trois ans pour avoir quelque chose de neuf avec le Groupe Heafey ? Trois ans, c'est long », a mentionné M. Laflamme. 

L'option de la SAQ Dépôt

Dans une optique à plus court terme, le conseil d'administration entreprendra des pourparlers avec la Fédération des coopératives d'alimentation la semaine prochaine pour entreprendre une mise à jour de l'étude de marché qui avait été réalisée il y a environ six ans pour l'aménagement d'une épicerie dans l'actuelle SAQ Dépôt. 

« On va commencer par parler avec Rosdev, le propriétaire de l'immeuble, la semaine prochaine pour voir si le mois de novembre est une date ferme ou si on peut étirer ça jusqu'en 2017 pour se donner le temps d'aller chercher le financement », a précisé M. Laflamme.

La mise sur pied d'une campagne de financement et de mobilisation citoyenne sera aussi étudiée par les administrateurs de la coopérative.

Par ailleurs, les membres du conseil d'administration n'ont pas caché leur essoufflement dans le dossier lors de la réunion publique.

Le président sortant de la coopérative, Paul Duval, a d'ailleurs quitté le conseil d'administration après plusieurs années d'implication, mardi soir. Quatre nouveaux membres ont du même souffle fait leur entrée autour de la table. Un nouveau président devrait être nommé dans les prochaines semaines.

« Je suis content que les membres aient décidé de continuer. Ça prend une nouvelle mobilisation de tout le monde sur l'Île-de-Hull pour que nous ayons enfin notre épicerie. Dans mon cas, je suis rendu fatigué. Ça fait trois fois que j'annonce l'arrivée de l'épicerie et ça n'aboutit pas. J'espère que quelqu'un d'autre pourra faire la bonne annonce », a commenté M. Duval au terme de la rencontre.

L'île-de-Hull n'a plus de marché d'alimentation depuis 1999.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer