Tourisme: été occupé à prévoir dans la région

La région d'Ottawa-Gatineau s'annonce comme une destination de choix pour les... (Archives, LeDroit)

Agrandir

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La région d'Ottawa-Gatineau s'annonce comme une destination de choix pour les touristes cet été.

Selon le Conference Board du Canada, le nombre de nuités devrait augmenter de 2,7 % dans la région de la capitale nationale en raison de la faiblesse du dollar canadien et du prix de l'essence, ce qui devrait favoriser l'arrivée de touristes américains en voiture.

C'est principalement l'afflux de touristes américains (5,1 %) et internationaux (5,2 %) qui est responsable de l'augmentation prévue de nuitées dans les chambres d'hôtel de la région. Les touristes américains seront toutefois moins nombreux dans la région cette année par rapport à 2015. Le nombre de touristes des autres régions du Canada à Ottawa-Gatineau devrait augmenter de 2,1 %.

« Un taux de change favorable doublé d'un prix de l'essence faible fera du Canada une destination attrayante pour les voyageurs canadiens et internationaux en 2016 », estime Greg Hermus, codirecteur de l'Institut canadien de recherche sur le tourisme du Conference Board.

Les visites d'affaires à Ottawa devraient également augmenter légèrement, selon le Conference Board, en raison de l'accroissement des dépenses dans le secteur public, ainsi qu'une hausse de l'emploi dans ce secteur.

Des neuf villes examinées dans le cadre de ce rapport, c'est Edmonton où l'on prévoit la plus faible croissance du tourisme cette année, soit un taux de 0,8 %. Vancouver arrive en première place, affichant un taux de croissance de 4,1 %.

On s'attend à ce que les économies du Québec, de l'Ontario, du Manitoba et de la Colombie-Britannique, qui sont orientées vers l'exportation, bénéficient davantage du tourisme de plaisir cette année que les provinces riches en ressources naturelles telles que l'Alberta, la Saskatchewan et Terre-Neuve et Labrador.

L'Ontario, qui avait connu une bonne année touristique l'an dernier, accueillera moins de touristes en 2016. Or, les nombreux nouveaux festivals dans le nord de la province, de même que le 13e Championnat du monde de la natation de la FINA, donneront un bon coup de pouce au secteur touristique.

Le Québec a bénéficié du raffermissement de l'économie américaine et du revenu disponible. La province devrait enregistrer une croissance du nombre de touristes de 2,4 % en 2016.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer