Orlando: la région en deuil

Des membres de la communauté LGBTQ se sont... (Simon Séguin-Bertrand, LeDroit)

Agrandir

Des membres de la communauté LGBTQ se sont réunis devant le Monument canadien pour les droits de la personne pour rendre hommage aux victimes de la tuerie d'Orlando.

Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La pire fusillade de l'histoire des États-Unis, qui s'est produite dimanche, à Orlando, a eu des échos jusque dans la région.

Dimanche en soirée, l'organisme Fierté dans la capitale a convoqué tous ceux et celles qui le voulaient, LGBTQ ou non, à une vigile de solidarité envers les 50 personnes décédées et les 53 blessés dans une discothèque gaie. Devant le Monument canadien pour les droits de la personne, plus d'une centaine de personnes échangeaient des mots de sympathie et des accolades, l'air grave.

Une participante, Vania Karam, a tenu à être présente pour envoyer un message d'espoir aux familles des victimes. « Je veux que vous sachiez que nous partageons votre deuil. Que nous pensons à vous en ces temps difficiles. Je veux que vous sachiez que ce qui ne tue pas rend plus fort. Et comme vous pouvez le voir avec la foule ici, les gens d'Ottawa, nous vous aimons, nous nous faisons du souci et nous sommes là pour vous. »

Un soutien des politiciens locaux

Les politiciens locaux aussi ont voulu montrer leur soutien aux victimes de la tuerie d'Orlando. Le maire d'Ottawa, Jim Watson, a demandé à ce que deux drapeaux soient hissés, soit celui de la Fierté devant l'édifice historique de l'hôtel de ville, et celui des États-Unis à la place Marion-Dewar. 

Du côté de Gatineau, un drapeau arc-en-ciel a été hissé devant la Maison du citoyen, dimanche en après-midi, pour envoyer un message de solidarité à l'ensemble de la communauté LGBTQ. « C'est un drame terrible, s'est ému le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin. C'est la plus grande tuerie dans l'histoire américaine, et il y en a déjà eu beaucoup. Ça cible une communauté qui est déjà elle-même victime de préjugés et de toutes sortes de choses un peu partout dans le monde. On croit que c'est important de montrer notre solidarité à la communauté gaie et à la communauté américaine en même temps. »

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer