Tourisme Outaouais mise sur le vélo

Tourisme Outaouais mise sur le vélo dans le... (Archives LeDroit)

Agrandir

Tourisme Outaouais mise sur le vélo dans le cadre de sa campagne de promotion estivale 2016.

Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après avoir misé sur le ski de fond l'hiver dernier, Tourisme Outaouais se concentre sur le vélo dans le but d'attirer des visiteurs dans la région cet été.

La directrice générale de Tourisme Outaouais, France Bélisle,... (Martin Roy, LeDroit) - image 1.0

Agrandir

La directrice générale de Tourisme Outaouais, France Bélisle, accompagnée de la présidente Manuela Teixeira

Martin Roy, LeDroit

Le budget attribué à la promotion du vélo en Outaouais a presque décuplé cette année pour atteindre 170 000$. C'est donc environ 20% du budget de près d'un million de dollars de la campagne estivale de Tourisme Outaouais qui sont consacrés aux attraits pour les petits et grands cyclistes.

L'approche humoristique des dernières années a fait place à une promotion axée sur le visuel et la proximité. Des images captées aux différents coins de la région par la firme locale Orkestra et des publicités dans lesquelles la courte distance séparant différents attraits seront donc utilisées pour attirer des visiteurs.

«C'était le temps de changer d'approche», souligne la présidente de Tourisme Outaouais, Manuela Teixeira. «Ce sera maintenant axé sur des images évocatrices sur la nature, qui évoquent les sorties en plein air et le fait d'aimer être dehors.»

Les médias sociaux seront encore mis à contribution, notamment avec l'utilisation des mots-clic #outaouaisfun, #Gatineau et #GatineauVilleVélo. Les trois marchés ciblés par Tourisme Outaouais demeurent inchangés. Les régions de Kingston, Ottawa et Montréal seront ainsi courtisées.

Tout en notant que l'industrie touristique de l'Outaouais a devant elle «tout un défi» pour battre la «belle performance de l'été dernier», Mme Teixeira affirme que la région est «bien partie» pour y arriver.

Une attention particulière sera aussi accordée à l'accueil des visiteurs, a fait savoir la présidente de Tourisme Outaouais. L'accueil vaut bien sûr pour beaucoup dans l'appréciation de l'expérience des visiteurs, mais peut également avoir une influence sur leur rétention, précise Mme Teixeira.

«On veut faire en sorte que les gens (de l'industrie touristique) parlent de ce que les autres ont à offrir et du fait que tout est proche», explique-t-elle.

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, a salué l'«arrimage» entre la Ville et Tourisme Outaouais, qui permet de présenter une «offre extraordinaire» et une «programmation diversifiée» aux visiteurs.

La ministre responsable de l'Outaouais, Stéphanie Vallée, a pour sa part souligné les anniversaires de divers attraits régionaux, soit le service d'aqua-taxi/limo Au Feel de l'eau et la fromagerie Montebello (5 ans); le Nordik Spa-nature (10 ans); le Moulin Wakefield et Miss Chocolat (15 ans); le Casino du Lac-Leamy (20 ans); le Parc Oméga (25 ans); Tourisme Outaouais (35 ans); et L'Outaouais en fête (40 ans).

Direction 2017

L'été 2016 sera le dernier avant l'«année charnière» qui attend la région l'an prochain, dans le cadre des festivités du 150e anniversaire de la Confédération canadienne.

«On commence déjà cet été à diffuser le logo, et on en parle beaucoup pour mousser l'intérêt pour cette année charnière», indique Mme Teixeira.

Déjà, la présidente de Tourisme Outaouais s'attend à ce que les chambres d'hôtel vacantes soient rares dans la région à l'été 2017. «Je vois ça d'un très bon oeil, assure-t-elle. Il va juste falloir inviter les gens à aller un peu plus à l'intérieur du territoire ou à opter pour d'autres types d'hébergement, comme les auberges, le camping ou les véhicules récréatifs.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer