Monument aux victimes du communisme: la CCN donne son aval au nouveau site

«Pour moi, c'est du déjà-vu, car nous avions... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

«Pour moi, c'est du déjà-vu, car nous avions pris la même décision pour ce site il y a cinq ans», a indiqué le président de la CCN, Russell Mills.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

Le conseil d'administration de la CCN a donné son aval, jeudi, au site qui doit accueillir le Monument aux victimes du communisme, une parcelle de terrain située à l'ouest du Jardin des provinces, en face de Bibliothèque et Archives Canada, rue Wellington, à Ottawa.

Les responsables de la Commission de la capitale nationale (CCN) ont expliqué qu'il s'agissait d'une première étape en vue d'ériger le Monument à un emplacement autre que celui initialement prévu près de la Cour suprême. 

Plusieurs étapes, incluant le choix du design, restent encore à franchir avant l'inauguration prévue en 2018. 

Le nouveau site a fait l'objet d'un plus large consensus, tel que l'a indiqué la ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly, qui a recommandé à la CCN de revenir au site près du Jardin des provinces, qui avait été proposé au tout début du processus.

«Pour moi, c'est du déjà-vu, car nous avions pris la même décision pour ce site il y a cinq ans», a indiqué le président de la CCN, Russell Mills. 

L'oeuvre d'art public en bois de l'artiste Hung Chung, qui se trouve près du site retenu, devrait être transférée sur un autre terrain de la CCN, puisqu'il serait difficile de faire une intégration avec le futur Monument, a-t-on expliqué jeudi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer