Les plaines LeBreton, une énorme victoire pour les Sénateurs

«Ça solidifie l'avenir de l'équipe à très, très... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

«Ça solidifie l'avenir de l'équipe à très, très long terme», a souligné le propriétaire des Sénateurs, Eugene Melnyk, devant les médias.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Sénateurs d'Ottawa ont remporté l'une de leur plus grosse victoire depuis le but de Daniel Alfredsson en 2007, à Buffalo, qui les envoyait en finale de la Coupe Stanley.

En obtenant le droit de négocier avec la Commission de la capitale nationale (CCN) pour le développement des plaines LeBreton - de préférence au groupe Devcore DLS des milliardaires Guy Laliberté et André Desmarais, notamment -, l'avenir de l'équipe est assuré pour des générations à venir, estime le propriétaire Eugene Melnyk.

Celui-ci semblait un peu surpris de la décision rendue par la CCN d'y aller avec le projet IllumiNATION LeBreton, présenté par son groupe, Rendez Vous LeBreton.

«C'est une grosse affaire, la plus grosse dans laquelle j'ai été impliqué. Je suis tellement content qu'on ait gagné. Nous allons remplir tous nos engagements, soyez-en assurés. Ça va changer la donne pour la ville, tout le monde va être gagnant», a déclaré M. Melnyk d'entrée de jeu en point de presse.

Pour ceux qui sont dans l'entourage de l'équipe depuis ses débuts, cette nouvelle est comparable à l'obtention de la franchise par le groupe mené par Bruce Firestone lors des assises de la Ligue nationale de hockey en décembre 1990, ou encore la décision favorable rendue par la Commission des affaires municipales de l'Ontario qui a permis la construction du Palladium (maintenant le Centre Canadian Tire), à la même époque.

«On dirait qu'on est de retour en 1989», a lancé le président de l'équipe Cyril Leeder, qui travaillait avec Firestone lors des premiers balbutiements de la franchise.

«Je ne sais pas si c'est plus gros (que le but d'Alfredsson), a poursuivi M. Melnyk. C'est plus gros que lorsque j'ai acheté l'équipe en tout cas. Ça solidifie l'avenir de l'équipe à très, très long terme. Maintenant, plus que jamais, je crois que ça va nous permettre de gagner la coupe Stanley plus rapidement que vous le pensez.»

Alors que la CCN a déjà évoqué la possibilité qu'il y ait des délais dans la mise en marche du projet de réaménagement du terrain de 53 acres, Melnyk espère être en mesure de négocier les embûches pour arriver à mettre la pelle en terre pour l'amphithéâtre le plus tôt possible, dans l'optique d'une inauguration en 2020.

D'autre part, le propriétaire des Sénateurs ne pense pas que le projet soumis par Devcore avait pour objectif de lui soutirer sa franchise. «Je n'ai jamais été intéressé à vendre. Je ne pense pas que c'était une tentative pour me forcer à vendre. Il n'en a jamais été question... J'étais nerveux cependant parce que leur projet était très bon également.»

Eugene Melnyk s'est fait demander si cette victoire compensait pour les défaites encaissées quand il a présenté des projets de stade de soccer et de casino. «Ça, c'est bien plus gros. On parle de milliards et non de millions. Je suis content quand ça commence par un "B" (pour billions, en anglais)», a-t-il rétorqué.

Il reste à voir ce que les Sénateurs feront avec le Centre Canadian Tire, une fois que le nouveau centre d'événements majeurs des plaines LeBreton sera prêt. «Les plans que nous avons pour Kanata sont excellents et ils seront bien reçus», s'est limité à dire Melnyk, plus tard, en entrevue à la station radio CFRA.

Cinq journées marquantes de l'histoire des Sénateurs

12 décembre 1990: la LNH accorde une franchise à Ottawa et à Tampa Bay dans le cadre d'une expansion de ses cadres.

8 octobre 1992: les Sénateurs défont les Canadiens 5-2 lors du premier match de leur histoire moderne, au Centre municipal d'Ottawa.

12 avril 1997: Steve Duchesne compte le seul but d'un gain de 1-0 contre Buffalo qui permet aux Sénateurs de participer aux séries éliminatoires pour la première fois.

19 mai 2007: Daniel Alfredsson compte en prolongation pour donner une victoire de 3-2 aux Sénateurs contre les Sabres, à Buffalo, leur permettant de participer à la finale de la Coupe Stanley. Ils s'inclineront ensuite en cinq parties devant les Mighty Ducks d'Anaheim.

28 avril 2016: la CCN retient la candidature de Rendez Vous LeBreton et de Eugene Melnyk pour le réaménagement des plaines LeBreton.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer