L'heure des choix pour les plaines LeBreton

Les deux projets présentés mardi (LeBreton Ré-Imaginé, à... (Photomontage LeDroit)

Agrandir

Les deux projets présentés mardi (LeBreton Ré-Imaginé, à gauche, et IllumiNATION LeBreton, à droite) ne manquent pas d'ambition.

Photomontage LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après plusieurs mois de suspense, on connaîtra jeudi l'identité du groupe qui se verra confier l'ambitieux projet de réaménagement des plaines LeBreton, au centre-ville d'Ottawa. Cette annonce très attendue, qui sera faite par la CCN en milieu d'après-midi, donnera enfin une vocation à ce secteur abandonné depuis une cinquantaine d'années.

Aux yeux de plusieurs, les plaines LeBreton constituent une plaie ouverte dans le tissu urbain de la capitale fédérale. La Commission de la capitale nationale (CCN) veut qu'elles deviennent un véritable phare, où il fait bon vivre et s'y divertir.

Il y a 50 ans que ces terrains prisés au coeur de la capitale n'ont pas de vocation. Les habitants ont été expropriés, le secteur a été rasé dans les années 1960 et plusieurs projets de développement ont été envisagés, puis abandonnés. Aujourd'hui, seul le prestigieux Musée canadien de la guerre l'anime.

«Il s'agit de la plus grande parcelle de terre dans le coeur de la ville, s'est exprimé le maire Jim Watson mercredi à l'issue de la réunion du conseil municipal. Je pense qu'il y a un sentiment qu'après 50 ans, c'est le temps de bouger...»

Deux projets sont dans la course: le projet Ré-Imaginé du consortium Devcore Canderel DLS (DCDLS), communément appelé le projet Devcore; et le projet IllumiNATION, de Rendez-vous LeBreton, auquel s'est associé le propriétaire des Sénateurs d'Ottawa, Eugene Melnyk.

Dans les deux cas, les propositions comprennent la construction d'un amphithéâtre du calibre de la Ligue nationale de hockey dans un horizon d'environ cinq ans.

Le Groupe Devcore, dont fait partie le fondateur du Cirque du Soleil, Guy Laliberté, et André Desmarais de Power Corporation, propose un Théâtre des sports et du divertissement de 18 500 places. La colonne vertébrale du projet, un parc linéaire ouvert à grandeur d'année, l'Allée canadensis, traverserait le site d'un bout à l'autre. Le projet prévoit un abri d'orchestre de 4000 sièges, un aquarium, un planétarium, un musée de la bière, un musée des médias et un centre de conditionnement physique. Il propose une variété d'unités de logement, 2500 au total, une école primaire francophone et une bibliothèque centrale.

Le projet IllumiNATION LeBreton du groupe Rendez Vous LeBreton comprend Windmill Developments, Brigil Construction, Mattamy Homes, Tomlinson, Morley Hoppner Group, ainsi que Centretown Citizen Ottawa. Leur proposition est axée sur la construction d'un nouvel aréna et centre de spectacles de 18 000 places. Ce serait le nouveau domicile des Sénateurs d'Ottawa. Le projet IllumiNATION prévoit des espaces publics entourant un aqueduc actuellement caché, un pavillon de l'innovation, des espaces commerciaux et plus de 4000 unités de logement. On prévoit du patinage extérieur l'hiver et des marchés en plein air l'été. Une grande bibliothèque publique y trouverait sa place au coin des rues Booth et Albert.

Le projet des plaines LeBreton est le dernier item à l'ordre du jour du conseil d'administration de la CCN, jeudi. Une plage de 60 minutes a été réservée au dossier, à compter de 14h. Le président Russell Mills et le premier dirigeant Mark Kristmanson tiendront un point de presse à 15h15.

Une fois que le choix du promoteur sera annoncé, il restera encore plusieurs étapes avant la première pelletée de terre.

Les maires présents à la table du c.a. de la CCN

L'histoire s'écrira d'une autre façon  à la table du conseil d'administration de la CCN avec la présence, pour la première fois en plus de 50 ans, des maires de Gatineau et d'Ottawa.

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, est cependant bien conscient que le point de mire ne sera pas sa présence, ni celle de son homologue d'Ottawa, Jim Watson, mais bien la décision attendue dans le dossier des plaines LeBreton.

«J'ai hâte de participer à ça, a indiqué le maire Pedneaud-Jobin. J'aborde ça avec beaucoup d'enthousiasme. Ça va commencer fort.»

- Mathieu Bélanger, LeDroit

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer