Beaucoup d'asphalte neuf en vue en Outaouais

La ministre responsable de l'Outaouais, Stéphanie Vallée, a... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

La ministre responsable de l'Outaouais, Stéphanie Vallée, a annoncé les détails des investissements en compagnie de ses collègues du caucus régional.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La moitié des 126 millions $ qui seront investis au cours des deux prochaines années sur le réseau du ministère des Transports du Québec (MTQ) en Outaouais servira à la réfection de chaussées.

Les détails des investissements régionaux, dévoilés vendredi par les députés de l'Outaouais, montrent que 63,2 des 125,7 millions $ qui seront investis dans le réseau régional du MTQ d'ici 2018 serviront à refaire la chaussée de diverses routes.

Les automobilistes empruntant l'autoroute 50 devront notamment faire preuve de patience, alors que de nombreux chantiers y sont prévus. Outre le pont des Draveurs, qui continuera à faire l'objet de travaux de réfection, la chaussée sera retapée dans les deux directions, entre les échangeurs des boulevards La Vérendrye et Lorrain.

Certaines portions des routes 105, 107, 148, 307, 323 et 366 verront aussi de l'asphalte flambant neuf arriver. Dans le cas de la route 105, la réfection touchera la section située entre les chemins du Pont et Hudson, qui s'était retrouvée l'an dernier dans un palmarès du CAA-Québec sur les routes les plus endommagées de la province.

Le maire de La Pêche et préfet de la MRC des Collines-de-l'Outaouais, Robert Bussière, s'est réjoui d'apprendre qu'une portion de 1,4 km de la route 366 sera asphaltée, mais il persiste à demander que le reste du tronçon non pavé, qui s'étend sur huit kilomètres, le soit aussi.

«Il y a aussi un autre 30 kilomètres sur la 366 Ouest, où il faut essayer de contourner les nombreux nids-de-poule - et d'autruche -, c'en est presque dangereux, a-t-il souligné. Je peux comprendre que l'argent est rare, mais en même temps, plus on va attendre, plus ça va coûter cher.»

Diverses structures feront aussi l'objet de travaux. C'est entre autres le cas du pont de la route 148 surplombant la rivière Petite-Nation, à Plaisance.

La députée de Gatineau et ministre responsable de l'Outaouais, Stéphanie Vallée, a souligné que les investissements routiers 2016-2018 engendreront 75 chantiers dans la région, et créeront ou maintiendront quelque 801 emplois.

Elle a également profité de l'occasion pour rappeler aux usagers de la route de faire preuve de prudence lorsqu'ils doivent circuler sur un chantier routier.

Pas d'élargissement du chemin Pink avant 2018

La moitié des 126 millions $ qui seront investis au cours... (Archives LeDroit) - image 3.0

Agrandir

Archives LeDroit

Le lancement de l'appel d'offres pour la réalisation des travaux de réaménagement et d'élargissement du chemin Pink, dans le secteur Hull, ne se fera pas avant 2018.

La députée de Hull, Maryse Gaudreault, a fait le point vendredi sur ce projet attendu depuis plusieurs années par les résidents empruntant le chemin Pink, qui prévoit l'urbanisation et l'élargissement à quatre voies entre la rue de la Gravité et le boulevard des Grives.

Alors que le gouvernement provincial avait confirmé à la fin 2014 l'octroi s'une subvention de 330 000$ pour les plans et devis, Mme Gaudreault a fait savoir que la Ville de Gatineau, qui est maître d'oeuvre de ce projet soumis à l'entente Canada-Québec, «va bientôt lancer l'appel d'offres» pour la réalisation de cette étape.

Les plans et devis devraient ainsi être «terminés en mars 2017», a indiqué Mme Gaudreault, en ajoutant que «les documents complets pour lancer l'appel d'offres pour la réalisation de ce projet-là vont être prêts en 2018». «D'ici là, nous, on va travailler à doter ce programme spécifique Québec-Canada des fonds nécessaires pour pouvoir réaliser ce projet», a affirmé la députée de Hull.

En 2014, les travaux pour ce tronçon d'un demi-kilomètre étaient estimés à 4,8 millions $. On prévoyait alors que le lancement des travaux pourrait avoir lieu en 2017.

Possible soutien financier à Denholm

Le chemin Paugan est presque entièrement situé sur... (Courtoisie) - image 5.0

Agrandir

Le chemin Paugan est presque entièrement situé sur le territoire de Denholm. L'artère de 20 kilomètres relie les routes 105 et 307.

Courtoisie

Québec travail de concert avec la municipalité de Denholm pour trouver du financement afin de permettre la réouverture du chemin Paugan, assure la députée de Gatineau et ministre responsable de l'Outaouais, Stéphanie Vallée.

La ministre a parlé vendredi avec le maire Gaétan Guindon, qui réclame de l'aide financière pour faire construire un pont sur le chemin Paugan. L'artère, fermée pour au moins un mois en raison de l'affaissement de ponceaux, relie les routes 105 et 307.

«On travaille à mettre en place un soutien financier», a indiqué Mme Vallée, en précisant que certains programmes «pourraient permettre à la municipalité d'exécuter les travaux dans les meilleurs délais».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer