Le secret est dans la diversité

La discussion est très animée avec Isabelle Lafreniere,... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

La discussion est très animée avec Isabelle Lafreniere, au kiosque de la promotion de la Soirée Mieux-Être, qui aura lieu le 6 mai au profit de la Fondation des maladies du coeur et de l'AVC section Outaouais.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le rose était en évidence dans la promotion du Salon de la femme de l'Outaouais. Ça peut donner l'impression que l'événement n'a que des services et des produits traditionnellement féminins à offrir.

Selon l'organisation, il n'en est rien. La directrice générale, Karine Gagnon-Cardinal, affirme que la foire est loin d'être superficielle et avait quelque chose à offrir à toutes les femmes.

« Il n'y a pas juste de l'esthétique. On a une section auto, une section maison. Ce n'est pas juste pour la femme qui se pomponne. Il y en a pour tous les goûts. Il y a des vélos, la nutrition, la santé, les loisirs », explique Mme Gagnon-Cardinal.

Chose certaine, les femmes de la région étaient au rendez-vous. On circulait difficilement entre les kiosques et les salles de conférence cette fin de semaine au centre des congrès du Hilton Lac-Leamy.

Karine Gagnon-Cardinal croit d'ailleurs que la diversité dans la programmation est la source de ce succès. Elle confie qu'au cours des dernières années, l'organisation a mis beaucoup d'efforts dans la présentation de conférences. « On essaie d'en offrir le plus possible avec des sujets variés. »

L'alimentation, la spiritualité, le monde des affaires et les conseils beauté ont été abordés durant ces conférences. La politique aussi, avec la conseillère Sylvie Goneau, invitée comme conférencière pour une deuxième année consécutive. Cette dernière a d'ailleurs profité de cette tribune pour annoncer sa candidature à la mairie en 2017.

La nouveauté de l'offre est également un attrait du salon, affirme Mme Gagnon-Cardinal. Entre 50 et 60 exposants cette année n'y étaient pas l'année précédente, dit-elle. Encore là, la variété était à l'honneur.

« Je ne peux évidemment pas tous les nommer [...], mais ça touche la nourriture, la décoration, la santé, l'esthétique, la coiffure. »

Activité courue également, le salon offrait aux femmes une métamorphose beauté en direct sur une scène. Le tout au profit de la Maison Mathieu-Froment-Savoie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer