Un cadeau tombé du ciel

Caroline Goulet et Miguel Emond ont profité des... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Caroline Goulet et Miguel Emond ont profité des 15 cm de nouvelle neige sur les pentes de Camp Fortune.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La neige n'a peut-être pas causé de bouchons sur les routes de la région, mercredi, mais la situation pourrait bien être différente sur les pistes de ski.

La région d'Ottawa-Gatineau a reçu sa deuxième bordée de neige en quelques jours, un cadeau inespéré en pleine semaine de relâche québécoise. Environ 20 cm de neige - parfois plus par endroits - sont tombés tout au long de la journée de mercredi, couvrant la capitale fédérale d'un épais manteau blanc.

Pour Erin Boucher, porte-parole de la station de ski Camp Fortune, cette tempête est un véritable cadeau du ciel. «Sur nos pentes, on a reçu 15 cm de belle neige froide et sèche, le meilleur type de neige, souligne-t-elle. Et c'est seulement de la neige, pas de verglas ou de pluie...»

Elle s'attend d'ailleurs à une importante hausse de la clientèle en fin de semaine.

Depuis la bordée du 16 février, lendemain du jour de la Famille en Ontario, la neige fraîche ne se fait pas rare sur les pentes et les pistes de la région. «Avec la poudreuse qu'on a reçue, on se prépare pour un super week-end», se réjouit de son côté le président de Ski Vorlage, Dave Saunders.

Pour les stations de ski, les différentes semaines de relâche représentent environ 20% de leur chiffre d'affaires. Elles jouent de chance ces dernières semaines, alors que d'importantes précipitations viennent saupoudrer les moments forts de la saison. 

Il s'agit d'un baume pour les stations de ski de la région, qui ont vu leur saison commencer bien tard cet hiver.

Pour plusieurs d'entre elles, l'hiver n'a véritablement commencé qu'au lendemain de Noël - avec la première bordée de neige.

À Camp Fortune, la première piste a été ouverte le 21 novembre, mais le mois de décembre a été extrêmement difficile, admet Mme Boucher. «Ç'a été l'un des pires mois de l'histoire de la station.»

«Décembre a été un très mauvais mois pour Ski Vorlage, admet

sans détour le président de la station. Cette année, faute de neige, c'était le néant jusqu'au Boxing Day.»

Mais après 35 ans dans le domaine, M. Saunders se fait philosophe «La météo, ici, c'est toujours un peu des montagnes russes. Des années, ça commence fort et ça ralentit pour toutes sortes de raisons. Mais d'autres, comme cette année, commencent lentement et prennent constamment de la vitesse.»

Tant du côté de Camp Fortune que de Ski Vorlage, les gestionnaires ont maintenant Pâques dans leur mire. Et ils espèrent que leur chance tiendra.

La neige cause quelques accidents

La neige n'a peut-être pas causé de bouchons sur les routes de la... (LeDroit) - image 3.0

Agrandir

LeDroit

La neige a légèrement perturbé la circulation, mercredi, sans toutefois causer trop de désagréments. Outre les nombreuses sorties de routes, on a rapporté trois collisions à Ottawa, dont une qui a fait un blessé mineur. Un accident plus grave est toutefois survenu à Gatineau À 14 h 40, alors qu'un automobiliste a perdu le contrôle de son véhicule. La déneigeuse qui le suivait a brusquement freiné pour l'éviter, causant un carambolage impliquant les cinq voitures qui la suivaient. L'autoroute 50 Ouest, à la hauteur du boulevard de l'Aéroport, a été fermée pendant près de deux heures. Cinq personnes ont subi des blessures mineures. Deux ambulances ont été dépêchées sur les lieux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer