Un autre blizzard s'abat sur la région

Les automobilistes devront faire preuve de prudence mercredi matin, alors qu'un... (Simon Séguin-Bertrand, archives LeDroit)

Agrandir

Simon Séguin-Bertrand, archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les automobilistes devront faire preuve de prudence mercredi matin, alors qu'un blizzard «extrême» devait souffler sur la région pendant la nuit.

Selon un avertissement de tempête hivernale émis par Environnement Canada, près de 25 centimètres de neige devraient s'être accumulés mercredi matin. La tempête devait battre son plein pendant la nuit, avant de s'atténuer en matinée. De 10 à 15 centimètres de neige pourraient continuer de tomber pendant la journée.

De la poudrerie et des rafales allant jusqu'à 50 kilomètres à l'heure rendront les conditions routières dangereuses.

Une quarantaine de vols en partance ou à destination d'Ottawa, d'abord prévus pour mardi soir et mercredi matin, avaient été annulés ou retardés. Même scénario à l'aéroport Pearson de Toronto, où des dizaines de vols avaient subi le même sort.

L'opération déneigement était déjà enclenchée mardi soir dans la capitale. L'effort sera concentré sur la route 174, le Transitway et les artères principales. Les routes secondaires seront dégagées seulement lorsque le réseau de transport prioritaire sera déneigé. L'outil web Où est mon chasse-neige? a d'ailleurs été activé pour permettre aux internautes d'obtenir une estimation du délai de déneigement des routes locales.

Comme les accumulations de neige atteindront leur maximum tout juste avant l'heure de pointe du matin, la Ville d'Ottawa conseille aux piétons et aux automobilistes de prévoir plus de temps pour leurs déplacements.

L'intense dépression avait déjà traversé la frontière depuis le centre des États-Unis, mardi soir. Elle poursuivra sa course vers l'est du Québec mercredi.

L'un des pires de la saison

Selon des informations recueillies par La Presse Canadienne, ce blizzard pourrait être l'un des pires de la saison.

Dans la région, la tempête devrait rappeler la bordée record du 16 février dernier, qui avait laissé 49 centimètres de neige au sol à l'aéroport d'Ottawa.

Le nord-est des États-Unis, le sud de l'Ontario et le Québec seront touchés. La tempête se fera sentir plus fortement sur le pourtour du fleuve Saint-Laurent, où les conditions routières seront particulièrement dangereuses.

L'est de la Belle Province sera également affecté, avec une quarantaine de centimètres de neige attendus en Gaspésie. 

Avec La Presse Canadienne

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer